Spurs

Tony Parker touché au genou gauche : une sale blessure qui fait peur pour le patron…

Ambiance glaciale en plein dernier quart-temps, cette nuit à San Antonio. Dans un match dominé par les Spurs et au sein duquel Tony Parker était en forme, le patron s’est écroulé avec ce qui semble être une vilaine blessure au genou…

On pouvait difficilement envisager pire action pour le meneur tricolore, lui qui a dû quitter les siens en fin de rencontre. Non pas qu’on sache tout de suite quelle est la blessure exacte contractée par TP, on obtiendra davantage d’informations en toute fin de journée, mais la scène était assez troublante. Voulant pénétrer dans la raquette des Rockets afin d’y lâcher son éternel floater, Tony pose un appui sur sa jambe gauche comme il l’a si souvent fait, mais le meneur sent que quelque chose s’est passé au niveau du genou. N’arrivant pas à se propulser pour mettre son shoot, Parker tombe au sol et prend immédiatement sa jambe gauche entre ses deux mains, le regard fixé sur la zone du milieu. Faute des Spurs pour arrêter l’action, ses coéquipiers et son staff se rassemblent autour de lui, dans un silence pesant au sein du AT&T Center. Le Frenchie se relève, mais en essayant de mettre le moindre poids sur sa jambe, il réalise qu’il ne peut plus se reposer sur sa canne gauche. Ce sont donc Dedmon et Murray qui le transportent jusqu’au vestiaire, pendant que les têtes sont figées chez les fans de la cité texane.

Par la suite, les Spurs gèrent le principal en remportant la rencontre, mais l’inquiétude reste dans le clan Parker et on doit forcément respecter le protocole habituel : IRM dans la journée de demain à San Antonio, donc résultats pour nous probablement dans la soirée de jeudi. Sauf que les éléments montrés jusque là sont assez flippants, après avoir vu bien des blessures aux genoux se produire sous tous nos yeux. Lorsqu’un joueur se fait mal dans cette région sans le moindre contact adverse, en se prenant immédiatement la zone dans ses mains, et sans pouvoir mettre de poids dessus… ça sent pas très bon. Maintenant, peut-être que Tony sera dans le même cas que Rudy Gobert, avec une vilaine hyperextension qui lui demandera du repos et une grosse récupération, mais on est aussi dans un scénario ou Parker pourrait se faire les ligaments croisés, sur un genou qui le gênait déjà en décembre dernier. Et en l’ayant justement observé sur ces Playoffs, retrouvant ses cannes et son envie de pénétrer, voir cette blessure avoir lieu ce mercredi était assez déprimant. Pour le moment, silence complet, avant l’annonce des résultats dans la soirée.

Fingers crossed pour Tony Parker, c’est pas aujourd’hui qu’on veut voir le patron se faire les ligaments croisés…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top