Top Ten

NBA Top 5 du jour : Kyrie pour LeBron, c’est du fondant au chocolat avec crème anglaise

C’est un Top 5 au bon goût de gouache que nous vous proposons ce matin. L’occasion était parfaite pour parler un peu peinture, on vous explique tout de suite pourquoi.

Nous sommes le 4 mai 2010 et le monde des Arts va connaître un virage historique. Le délire se déroule au Christie’s de New York, société de vente aux enchères londonienne ayant exportée l’une de ses succursales aux États-Unis, le genre d’endroit où l’on ne rentre pas en claquettes/chaussettes. Le main event du jour ? La vente d’un tableau de Pablo Picasso, très prisé par quelques millionnaires amateurs de cubisme. Le tableau, de son petit nom Nu au plateau de sculpteur, représente un buste nu, un visage et une plante verte, et c’est à peu près tout pour la critique car notre talent en peinture s’arrête juste à la ligne de départ de Color Me Rad. Photo ? Photo.

Picasso

Le prix de cette magnifique chose ? 106 millions de dollars. Cent six putains de millions de dollars. Les deux tiers du contrat de Mike Conley mais surtout le prix le plus élevé de l’histoire du peinture game, juste devant le tableau de Vincent Van Gogh délicieusement nommé Le portrait du Dr Gachet avec branche de digitale. 106,4 millions exactement pour cette douceur, autant vous dire que le premier gamin de la famille qui passe à côté avec les mains sales… a de grandes chances de se prendre une chiquette de la part de la maîtresse de maison.

Une toile qui a peut-être l’air d’avoir été peinte par un gamin de quatre mais voilà donc le genre de choses que vous pourrez vous payer avec une centaine de millions de billets verts, quand certains préfèrent faire tapis sur Chandler Parsons ou Nicolas Batum. Chacun son truc, nous on préfère faire le plein de café.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top