Cavaliers

Les Cavs ont fait le job à la maison : déplacement à Toronto, pour un vrai test de champions

Iman Shumpert
Source image : @CavsSportsTalk

Toujours invaincus sur ces Playoffs, les Cavs vont désormais se rendre au Canada où des Raptors affamés attendront : la même discipline est demandée chez le champion en titre.

On n’aime pas souvent comparer des séries de Playoffs d’une année à l’autre, mais il faut bien qu’on ressorte la finale de conférence de l’année dernière pour faire un clin d’oeil à la confrontation de ce début du mois de mai. On s’en souvient encore, Kevin Love et ses potes avaient assuré les deux premiers matchs face aux Raptors, avant d’aller du côté de Toronto. Et sur place ? Ce sont des dinosaures possédés qui avaient accueilli les Cavs, remportant le Game 3 puis le Game 4 dans un Air Canada Centre chaud-bouillant. Par la suite, LeBron avait assuré le business pour terminer la série en six manches, mais c’est bien un Game 5 tendu qui était annoncé dans l’Ohio, avant que les hôtes ne déroulent leur basket. Et bien évidemment, des mois sont passés et les effectifs ont bien changé, mais il faut tout de même garder en tête cette difficulté des Cavs à s’imposer en terre canadienne, seul le Game 6 ayant servi de moment dominant pour se qualifier en Finales NBA. Cette fois, à Toronto, il ne faudra pas attendre un tel moment. Mieux encore, il faudra tuer la bête pendant qu’elle est blessée, lorsqu’on voit la façon dont les Raptors ont bouclé leur trip du côté de Cleveland.

Kyle Lowry s’est fait mal et sera très certainement présent pour jouer devant son public, mais il ne sera pas à 100% de ses capacités. Dwane Casey a tenté de changer ses rotations et voudra compter sur des supporters en feu pour pousser ses hommes, mais il sait que ces derniers ne sont pas tous rangés dans des rôles déjà définis. Jonas Valanciunas, efficace au Game 2 en sortie de banc, doit s’ajuster à son poste. Norman Powell et Patrick Patterson, aussi enthousiastes qu’ils sont, découvrent le cinq majeur actuellement. En bref, ce ne sont pas des Raptors dans un super rythme qu’on est en train de voir, et la bande à Kyrie doit en profiter. Ne pas laisser la moindre chance aux Canadiens, prendre un match pour ensuite finir à la maison, et garder ce luxe de pouvoir se reposer un minimum entre deux tours. Le plus rassurant jusqu’ici ? C’est que les soldats de Tyronn Lue ont été collectivement concentrés sur leur mission commune. Appliqués en défense, précis dans leur jeu de passe, actifs du premier au dernier homme, les Cavs ont montré un visage de champion en titre jusqu’ici et il faudra justement continuer sur cette belle vague. Point notable, tout de même : on ne pense pas voir LeBron nous claquer deux nouvelles mixtape du même genre qu’au Game 1 et au Game 2, les alliés du cyborg devront donc retrousser leurs manches. Mais ils en sont capables, et pas qu’un peu.

Au tour précédent, les Pacers pensaient l’emporter au Game 3 en dominant toute la partie… avant de s’incliner dans un comeback monumental. Cette fois, les Cavs n’auront pas la même marge pour revenir de 25 points de retard, et les Raptors se ramèneront avec le couteau entre les dents. Get ready.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top