Playoffs NBA

Celtics et Wizards en duel, retour sur les barfights de cette saison : une belle petite rivalité !

John Wall Jae Crowder

T’as une tâche… pistache.

Source image : YouTube

Difficile d’aborder cette série entre Celtics et Wizards sans revenir sur les quatre affrontements de la saison régulière, quatre matchs qui ont offert leur lot de bonnes performances… et de chiquettes dans la nuque.

Avant même que l’entre-deux du Game 1 de ce soir ne soit joué, l’ambiance sera déjà survoltée au TD Garden de Boston. Il faut dire qu’entre la franchise du Massachusetts et celle de Washington, on ne s’aime pas. Enfin, on ne s’aime pas, disons simplement qu’on se déteste de façon correcte. Dans chaque camp, du gros relou qui fait chauffer les muscles, sans vouloir laisser un seul centimètre du terrain à l’adversaire. Jae Crowder, Isaiah Thomas et Marcus Smart d’un côté, John Wall, Markieff Morris et Brandon Jennings de l’autre. Un casting explosif, qui devrait offrir quelques beaux moments de chatouilles sur cette série, mais nous impose d’abord de regarder dans le rétroviseur. On met ses gants de boxe, on cale le protège-dents, let’s go.

# 1 : John Wall et Marcus Smart se font la bise

Dans un match très largement dominé par les Wizards, le premier duel entre ces deux équipes cette saison, la frustration monte côté Celtics et la dernière grosse faute de John Wall fait péter le bouchon. Le ton est donné, on va se mettre sur la gueule toute l’année. Le All-Star de Washington lâche même un “rendez-vous dehors après le match” à Marcus Smart, probablement pas pour un diabolo-menthe.

# 2 : Jae Crowder et John Wall jouent à je-te-tiens-tu-me-tiens

Deuxième affrontement entre ces deux franchises, deuxième embrouille. Pendant qu’Isaiah Thomas fait le show devant Floyd Mayweather, Washington a la caboche qui fume. On n’aime pas perdre au TD Garden, donc quitte à partir, autant le faire avec classe : Wall et Crowder s’envoient quelques joyeusetés, l’ailier de Boston fait une pichenette magique sur le nez du meneur, ce dernier renvoie avec une chiquette digne des plus belles queues de cantines. On augmente la température, direction la capitale pour le troisième match qui risque d’être bouillant.

# 3 : Le Funeral Game des Wizards, habillés tout en noir

Résultat de recherche d'images pour "wizards funeral game"

L’idée vient de Bradley Beal et était déjà connue du circuit pro. Le principe ? Prévenir tout le monde qu’il faut se ramener au stade habillé en noir, comme si on allait… à un enterrement. De quoi bien secouer les Celtics, eux qui devront faire sans Avery Bradley deux semaines après le dernier match à Boston, et s’inclineront logiquement dans l’arène des Wizards. Pendant que Wall fait tourner la tête de ses défenseurs, Crowder doit bien rendre les armes avec ses potes, dans ce qu’on appelle encore le Funeral Game de la saison.

# 4 : Brandon Jennings et Terry Rozier se joignent au délire

Parce qu’une bagarre n’est jamais vraiment drôle si elle n’implique pas tout le monde, ce sont les guards remplaçants qui décident de participer au délire en se mettant sur la gueule. Brandon Jennings vient d’arriver chez les Wizards, Terry Rozier n’aime pas qu’on lui souffle dans les oreilles, résultat c’est un bon gros shove pour faire tomber le meneur de Washington et tout le monde qui retrouve la température de la fin du Game 2. Anecdote toujours aussi bonne à prendre, le hall qui sépare les deux vestiaires se retrouve occupé par 4 flics, histoire d’éviter tout débordement. Ambiance, ambiance…

Jusqu’où iront les chiquettes, sur cette série ? Difficile à dire, mais on se frotte les mains d’avance. Car en Playoffs, avoir des affrontements entre équipes qui se détestent, c’est tout ce qu’on aime. Please, faites en sorte qu’il y ait 7 matchs !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top