Playoffs NBA

Preview Game 6 Clippers – Jazz : Utah au bord de la qualif, Pierce au bord de la retraite

Le Jazz a arraché une victoire capitale à l’extérieur et mène maintenant 3-2 dans la série contre les Clippers, malgré tous les efforts de Chris Paul. Ce soir, la bande à Rudy va essayer de conclure, chez elle, à 3h30 heure française.

Avant de commencer la preview, on aimerait rendre hommage à Paul Pierce, qui va peut être jouer son dernier match aujourd’hui contre Utah. Pas superbe de finir au bout de banc des Clippers, mais il restera dans les mémoires comme un grand artisan de la NBA des années 2000. Anything is possible comme dirait KG.

Sinon côté Clippers, ça craint un peu quand même, ce Game 6. Même avec tous les efforts du monde pour essayer de gagner le match précédent à la maison, Chris Paul et ses coéquipiers ont failli à leur tâche, néanmoins pas grand chose à reprocher à CP3, qui lâche 28 points et 9 passes à plus de 50% au tir, ses standards habituels au garçon en somme. Par contre le point positif, c’est J.J. Redick qui a entendu notre appel de la dernière fois. Bizarrement, quand on se donne et avec du rythme, ça rentre. Mention plus que spéciale au banc des Clippers qui propose 15 points à 4, incapable de marquer contre la défense étouffante d’Utah. On félicite le fils du Doc, Austin, qui devait apporter sa dizaine de points pour soulager les starters et qui en a finalement apporté… deux pour son retour. Pas de grande possibilité d’ajustements quand le Jazz fait jouer Joe Johnson et Gordon Hayward en même temps sur le terrain. Les Clippers vont encore devoir s’en remettre à Chris Paul qui doit sortir un match parfait si il veut avoir ne serait-ce qu’une chance de remporter le match, pourtant il est globalement bien aidé par DeAndre qui tourne à 14 points, 13 rebonds à 70% au tir, mais cela ne peut suffire contre la densité d’Utah. On aurait bien besoin d’un troisième scoreur à Los Angeles… hein Blake ? Les Clippers ont gagné 3 fois sur 4 contre Utah pendant la régulière et ils tenteront ce soir de réitérer la chose.

Clé du match : Stopper Joe Johnson et plus globalement les vétérans

Pour le Jazz, le match de ce soir est l’occasion bénite pour assurer la qualification, l’équipe doit être focus pour ne pas devoir retourner à Los Angeles et disputer un Game 7. Dans cette série, les vétérans acquis cet été se sont révélés extrêmement précieux pour le Jazz. Tel que Boris Diaw, George Hill ou encore Joe Johnson, qui plante 21 points de moyenne à 60% dans les 3 victoires d’Utah, à 35 ans, le mec est plus clutch que 90% de la NBA. Il faut continuer sur cette lancée avec bien évidemment Gordon Hayward en forme, qui doit continuer de driver et ne pas hésiter à prendre les tirs, la défense sur lui étant compliquée pour les Clippers. On notera la bonne performance de Rudy avec 11 points et 11 rebonds mais surtout 5 interceptions, un homme à tout faire en somme. Ça lui a même valu les louanges de son coach Quin Snyder.

Il arrive à dévier tous les tirs en protégeant le cercle, mais ce qui est incroyable c’est sa présence au rebond des deux côtés du terrain. Il a eu de nombreux matchs avec des gros rebonds offensifs dans les fins de rencontres. Je pourrais en parler des heures.

Rudy, qui rappelons le, est revenu de blessure il y a peine 3 matchs, solide le bonhomme. Il est l’élément central de la défense du Jazz. En continuant sur cette rigueur défensive et avec une bonne circulation de balle en attaque, les chances de qualification augmentent considérablement. On attend évidemment un public en feu comme lors des matchs précédents. Tout est donc en faveur de la franchise de Salt Lake City ce soir.

Le Jazz doit profiter du momentum de la victoire précédente pour conclure cette série contre les Clippers, et qu’on puisse assister une nouvelle fois à un roast bien en règles sur les performances de la bande à Chris Paul en Playoffs. Réponse ce soir. 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top