Los Angeles Clippers

Doc Rivers devrait rester aux Clippers : c’est bien, on aime la lose à L.A

Doc Rivers

“J’AVAIS DIT SANS OIGNONS.”

Source image : NBA League pass

Malgré la situation compliquée des Clippers en Playoffs, la faute encore une fois aux blessures diverses, la tendance générale fait penser à la fin du ère. Pourtant d’après Woj de TheVertical, le propriétaire de la franchise Steve Ballmer aurait (hélas) toujours confiance en Doc Rivers.

C’est une nouvelle assez surprenante qui nous parvient d’outre-atlantique. Avec les difficultés des Clippers en Playoffs cette année, eux qui sont dans l’obligation d’aller chercher un Game 7 contre Utah, mais aussi les résultats des années précédentes, Doc Rivers ne devrait pas bouger de Los Angeles, lui qui coûtera plus de 22 millions de dollars sur les deux années à venir. Il faut penser que Ballmer lui donne entière confiance, aussi car l’ancien de Microsoft est arrivé dans la franchise sans beaucoup de connaissances en gestion basketballistique. Malgré le fait que son bilan ne soit pas si catastrophique que ça, avec 217 victoires pour 111 défaites, soit 66,2% en 4 saisons, c’est surtout son bilan lors des phases finales qu’on lui reproche. Les Clippers ont souvent comme réputation d’être des losers par la communauté NBA. Il ne faut pas oublier que ce sont les premiers de l’ère moderne à avoir popularisé le “blew a 3-1 lead”, contre Houston il y a 2 ans déjà. Sacré palmarès.

De plus, on connait toutes les sautes d’humeurs insupportables du Doc, souvent considéré comme un “cry-baby”. Néanmoins, il ne faut pas l’accuser d’être un mauvais coach, lui qui a quand même gagné un titre en 2008 avec Boston. La faute repose plus sur des blessures à répétition, un manque de profondeur de banc et un mental plus que discutable de certains joueurs (frapper un assistant coach en guise d’exemple). Ce qu’on trouve bizarre, c’est la récente promotion de Lawrence Frank avec un contrat à long terme au poste de vice-directeur général des Clippers. Une reconstruction implique un changement de visage total, mais ça n’a pas l’air d’être la priorité de la franchise, sachant que le cycle moyen d’un coach en NBA est de 5 ans (n’est ce pas Gregg Popovich ?). Il sera intéressant d’étudier les moves effectués, en prenant compte qu’il y aura forcement des départs avec par exemple Blake Griffin et Chris Paul qui arrivent en fin de contrat mais aussi, sûrement, des arrivées.

Que les fans des Clippers s’y fassent, le Doc ne devrait pas bouger. En fonction des résultats des Playoffs, il sera intéressant de suivre l’intersaison de la franchise. Puis toute façon, un choke de plus ou de moins ça représente quoi maintenant ? 

Source : RealGM

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. David

    27 avril 2017 à 21 h 23 min at 21 h 23 min

    328 victoires et 217 défaites en 4 saisons ? ça fait 545 matches pour 4 saisons, soit 136,25 par an. Un peu beaucoup non ? :)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top