News NBA

Preview Game 5 Wizards – Hawks : le MMA c’est bien, jouer au basket-ball c’est mieux

Wizards - John Wall - Bradley Beal

Must win pour les Wizards !

source image : YouTube

Alors qu’on voyait Washington en pantoufles dans cette série après avoir rapidement mené 2-0, les faucons d’Atlanta sont revenus à la sueur de leurs fronts à 2 partout. Sans Jean Mur et Bradley au taquet, les Wizards ne rentrent plus un tir et vont devoir se méfier des Hawks qui arrivent au Verizon Center, à 0h heure française, le couteau entre les dents. 

Côté Wizards, c’est clairement pas la joie, après avoir joué un basket physique et juste lors des deux premiers matchs, les gars de Washington se sont reposés sur les épaules de John et Bradley (pas mal comme nom de série télévisée américaine des années 90’s ça) lors des 2 matchs à Atlanta. Ce qui rends extrêmement difficile la chose quand on voit les Hawks qui pratiquent un basket collectif avec par exemple 7 joueurs à plus de 10 points dans le Game 4. D’ailleurs, on demande à l’accueil les petits Marcin Gortat, Markieff Morris et Otto Porter, parce que c’est bien beau de vouloir jouer les costauds mais c’est beaucoup mieux de jouer au basket-ball tout de même. Ensemble, c’est 21 points de moyenne dans les games 3 et 4, ça donne froid dans le dos. On peut voir aussi un manque d’agressivité des Wizards qui ont tiré 70 lancers francs contre 109 pour les Hawks, il faudrait peut être penser à imiter John Wall. On attends des ajustements de Scott Brooks pour essayer de combler les moments de vide où ses deux stars ne jouent pas, là où Atlanta arrive à exceller en ayant pour 3ème meilleur marqueur de la série le rookie Taurean Prince. Il est également nécessaire que le banc de Washington se bouge et rentre ses shoots pour pouvoir donner des espaces à John Wall par exemple pour driver, Bogdanovic étant un peu trop souvent bien ouvert. Ian Mahinmi est toujours out après sa blessure au mollet le 10 avril dernier, mais le français est optimiste pour un retour game 6, d’après CSN.

“L’objectif pour moi est de revenir au premier tour. Je ne peux pas vous dire quand, mais le but numéro 1 est de revenir le plus tôt possible.”

Malgré tout, Scott Brooks reste prudent en rapportant qu’il n’a pas effectué le shootaround avec l’équipe et qu’il ne s’est pas entraîné normalement. On espère donc un match très solide du meilleur backcourt de la NBA (désolé Steph et Klay), pour rappel John Wall c’est 29 points, 4,5 rebonds et 10 assists à 50% au tir de moyenne en 38 minutes, mais aussi plus globalement, un 5 majeur solide d’entrée et des bonnes minutes de Bogdanovic et Kelly Oubre pour Washington.

Clé du match : l’apport de Marcin Gortat et Markieff Morris

Maintenant côté Hawks, c’est tout l’inverse, après un départ compliqué au Verizon Center et un Dwight Howard absent qui se fait martyriser par un Polonais légèrement énervé, c’est un bien meilleur visage qu’on a vu à Atlanta. Un basket collectif, huilé, animé par un Paul Millsap concentré qui claque 19 points, 9 rebonds et 7 assists sur la tronche à Markieff Morris, qui leur permet de revenir à 2-2. Le réveil de Dwight Howard n’y est pas étranger avec une belle performance au game 4 : 16 points, 15 rebonds et un Marcin Gortat limité à seulement deux petits points. Dans les dernières minutes du dernier match, c’est Dennis Schröder qui va mettre des shoots importants, lui qui s’était globalement fait gifler par John Wall sur toute la série. Mentions également à Kent Bazemore et Taurean Prince, qui, quand ils sont impliqués dans le match rend Atlanta tout de suite plus difficile à gérer tant le danger peut venir de partout. Les Hawks sont au complet ce soir et l’objectif principal est de limiter l’apport des autres joueurs de Washington, continuer d’impliquer tous leurs gars et donc de laisser John foncer dans le mur. (vous l’avez celle là?).

C’est donc un match capital qui se joue au Verizon Center ce soir, les Wizards se doivent de gagner à domicile pour ne pas devoir retourner à Atlanta avec l’obligation de remporter le Game 6. Pour les Hawks, il faut continuer sur la bonne lancée des deux derniers matchs et ne pas hésiter à rendre les coups, mais pour ça, ça devrait aller.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top