Blazers

La nouvelle obsession de Damian Lillard : “Il faudra battre les Warriors pour arriver là où nous voulons”

Damian Lillard

Quand il ferme les yeux, Dame voit jaune et bleu.

Source image : Adidas

De nouveau éliminé par les Warriors, cette fois-ci au premier tour, Damian Lillard ne veut pas que le scénario se répète encore et encore. Sa motivation est déjà toute trouvée pour bosser tout l’été avec l’espoir de revenir encore meilleur l’an prochain.

La saison dernière, les Blazers avaient créé la surprise en passant les Clippers pour retrouver les champions en titre en demi-finale de Conférence au tour suivant. Ils étaient alors sortis avec les honneurs sur un score qui ne reflétait pas forcément la série (4-1). Cette année sonnait donc l’heure de la revanche pour les hommes de Terry Stotts qui avaient obtenu leur qualification en post-saison in extremis. Malheureusement pour eux, il n’y aura pas de nouvelle sensation cette année. Supérieurs à tous les niveaux, les Warriors valident le sweep sans trop forcer leur talent avec 72 points de différence sur le cumul des quatre rencontres. Auteur de 27,8 points, 4,5 rebonds et 3,3 assists de moyenne sur la série, Damian Lillard concédait à ESPN après le match tout le chemin qui lui reste encore à parcourir avec ses coéquipiers pour ambitionner d’accrocher une deuxième bannière au plafond du Moda Center.

“Vous devez aussi comprendre que si jamais vous voulez sortir de la Conférence Ouest [pour aller jusqu’aux Finales NBA], il va falloir les battre [les Warriors]. Ça a toujours fonctionné comme ça en NBA. Je pense notamment aux Pistons qui éliminaient à chaque fois [Michael] Jordan. Ils le battaient chaque année et il a dû les faire chuter pour obtenir ce qu’il voulait. C’est comme ça. Les Warriors seront là. Ils seront là chaque année. Nous devons assimiler cela et comprendre que nous devons nous améliorer. Nous devons revenir meilleur en tant que groupe si nous voulons les battre. […] Ça doit devenir une obsession parce qu’on sait qu’ils seront là. Il faudra forcément les battre à un moment donné pour arriver là où nous voulons.”

Personnellement, le meneur n’a pas grand-chose à se reprocher sur ces Playoffs. L’écart était simplement trop grand et la blessure de Jusuf Nurkic n’a pas aidé Portland. Pourtant, malgré des débuts difficiles en saison régulière, ce groupe a beaucoup de potentiel comme l’a rappelé Kevin Durant après l’élimination.

“Ils ont besoin de quelqu’un sur l’aile qui peut enlever un peu de pression aux deux guards, quelqu’un de grand pour son poste. Mais ils sont juste là. Ils ont une bonne équipe. Ils ont commencé doucement. Je pense qu’ils auraient mérité un meilleur seed mais il se sont battu pour aller en Playoffs. Avec Jusuf Nurkic, ils ont leur futur pivot. Il les a déjà emmenés vers les sommets. Mais je pense qu’ils ont besoin d’un autre porteur de balle sur l’aile pour franchir un palier. Cela va être fun de jouer contre eux ces prochaines années.”

Une chose est sûre, ces deux équipes n’ont pas fini de se rencontrer au printemps. Les deux premiers duels ont tourné à l’avantage des Californiens mais on peut compter sur la ténacité et le talent du natif d’Oakland pour revenir encore meilleur dans un an avec l’espoir de faire chuter son nouveau bourreau.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top