Hornets

Les Hornets joueront bien en Jordan la saison prochaine : et Michael, il jouera lui aussi ?

Hornets

Plus que quelques mois avant que les maillots de la NBA soient changés à tout jamais, chaque franchise réfléchit à ses potentiels partenaires mais du côté des Hornets c’est évidemment déjà fait…

Pourquoi se faire chier à négocier quelconque deal à droite ou à gauche, quand le patron de la franchise possède sa propre marque ? Avec Michael Jordan aux commandes, il n’a pas fallu attendre bien longtemps avant de deviner ce que le logo sur la bretelle gauche des maillots des Hornets allait devenir. Cependant, ce qu’on attendait de voir, c’est si la NBA allait être suffisamment douce avec le GOAT pour qu’une exception soit crée dans son sens. Et après plusieurs semaines d’attente, le verdict est tombé : Charlotte sera la seule franchise à ne pas avoir le logo de Nike sur son maillot. Comme certains le savent déjà, le bail liant Adidas à la NBA touche à son terme, laissant le swoosh prendre la place pour les prochaines années. Et dans le cadre du deal passé entre la marque et la Ligue, la virgule squattera bien les maillots chez les joueurs, ce qui est un vrai changement sachant que jusqu’ici les maillots restaient “purs”.

On aura donc droit à un petit Jumpman sur les jerseys de Kemba Walker et Nico Batum, avant de découvrir les surprises qui seront intégrées par chaque franchise d’ici la future reprise. Kleenex pour les Clippers, Mercurochrome pour les Pelicans, Ovomaltine pour le Thunder et Bricorama chez les Pistons, on regrette forcément de ne pas avoir droit à ces quelques beautés dans un futur proche mais il y aura tout de même moyen de bien se marrer en voyant les marques liées aux franchises. Le plus important sera de gérer l’aspect émotionnel chez les fans, eux qui ont grandi et vécu uniquement avec des maillots sans la moindre trace de partenariat. La NBA reste un business qui doit faire tourner la boutique, et ce premier step devra être digéré avec douceur : en tout cas, pour ce qui est du Jumpan de Jordan, on n’aura aucun problème à le voir débarquer la saison prochaine.

Ce bruit que vous entendez, c’est Michael qui se frotte les mains, en pensant aux retombées financières sur sa marque…

Source : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top