Celtics

Preview Game 5 Celtics – Bulls : vu la tronche de cette série, ne vous attendez pas à un résultat logique

Bulls Celtics Game 5

Si vous ne mettez pas votre réveil cette nuit, on ne peut plus rien pour vous.

Source image : youtube

Le match le plus important de la saison jusque-là, autant pour les Bulls que pour les hommes de Brad Stevens. Tout simplement. Voilà qui devrait nous tenir en éveil aujourd’hui et toute la soirée, parce qu’on ne se tape pas des Nets-Magic toute l’année pour aller faire dodo le soir d’un Game 5 en Playoffs. Allez, envoyez la preview.

C’est donc cette nuit à 2h30 heure française que les quelques irréductibles que nous sommes se retrouveront devant leur PC. Juste après un petit Wizards-Hawks en apéro, parfait pour la mise en bouche. Chicago-Boston, ou la rencontre entre deux franchises aux saisons bien différentes mais que les Playoffs ont par bonheur rassemblé. Le bilan jusque-là ? Il est totalement WTF. Deux victoires complètement improbables de Bulls retrouvés, à chaque fois en terrain ennemi, puis une hiérarchie rétablie par les n°1 à l’Est, probablement piqués par la perspective de rentrer dans l’histoire à la page upsets dégueulasses. Des C’s évidemment portés par un Isaiah Thomas exceptionnel de courage en cette période cauchemardesque pour lui mais également lestés par les performances plus que limite d’Al Horford, ce dernier ayant fait passé à plusieurs reprises ce maçon de Robin Lopez pour le meilleur ouvrier des États-Unis.

Mais si les failles de Boston ont été mises à jour en public lors des deux premiers matchs… Brad Stevens a su pianoter sur les bonnes touches. Exit Amir Johnson et sa barbe, bonjour Gerald Green et ses tresses plaquées à la glu. Small-ball à outrance, car quand on ne prend pas un rebond… autant jouer avec cinq meneurs. Résultat des courses ? Série à 2-2, balle au centre mais engagement Celtics, face à des Bulls sans Rondo depuis le Game 3 et qui nous offrent en quelques matchs un condensé de leur yolo-saison. Un Jimmy Butler au rendez-vous, sauf au Game 3 car Avery Bradley avait décidé de manger son âme, un Dwyane Wade qui apporte toute son expérience à un roster jeune et sans coach, un Robin Lopez tout heureux d’être devenu un All-Star, et voilà comment les manques à la mène passent quasiment inaperçus pour Chicago. Des manques qui pourraient d’ailleurs bientôt être comblés puisque les rumeurs annoncent Rajon Rondo de plus en plus près d’un retour, faisant de ce come-back le retour le plus attendu en ville depuis celui de Jordan en 96.

On s’attend en tout cas à un match… particulier ce soir au TD Garden, dans une série où personne n’a pour l’instant réussi à s’imposer à la mez, malgré des publics connus pour être un peu plus bruyants qu’un village d’amishs. A chaque fois que l’on s’est cru capable de lâcher un pronostic ? Les mecs nous l’ont fait à l’envers et le contraire ou presque s’est produit. Juste assez pour ne manquer pour rien au monde ce Game 5. Beast-match de Kelly Olynyk ou de Bobby Portis, duel épique entre Jimmy Butler et Isaiah Thomas, les idées ne manquent pas pour ce soir mais, comme dit un peu plus haut, ne vous attendez pas à des performances logiques dans cette série qui ne l’est de toute manière pas du tout depuis le 15 avril…

On résume ? Un match qui conditionnera la fin de cette série, voire la fin des Playoffs à l’Est et le message attendu d’un Isaiah Thomas en mode MVP. Si vous ne vous levez pas cette nuit ? On ne peut plus rien pour vous.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top