Hawks

Atlanta veut pousser les Wizards à bout : 111-101, les Hawks font parler leur collectif

Hawks Dwight Howard
Source image : NBA League Pass

Après avoir remporté le Game 3 dans une bonne Philips Arena, les Hawks ont remis ça dans leur enceinte d’Atlanta : victoire collective qui permet à tout le monde de retourner à Washington avec un score à égalité.

Mike Budenholzer n’a pas prévu de partir aussi vite en vacances. L’entraîneur des Hawks a peut-être vécu une saison compliquée avec son équipe, mais il a aussi découvert un esprit compétitif chez ses vétérans, ceux qui composent notamment son banc et ont encore une fois sauvé Atlanta quand ça n’allait pas. Il faut dire qu’en tout début de rencontre, entre Paul Millsap qui n’était pas en rythme et Dennis Schröder qui prenait trois fautes en 10 minutes, tout pointait vers une défaite des hôtes. Bradley Beal qui chauffe en plus, Otto Porter au four et au moulin, le scénario prenait une sale tournure. Seulement, comme ils l’ont souvent montré depuis le All-Star Break, les remplaçants de la franchise géorgienne ne s’arrêtent jamais tant que le chrono tourne, et c’est ainsi que l’équipe B s’est mise à faire déjouer les Wizards : Jose Calderon, Kent Bazemore et Ersan Ilyasova autour d’un énorme Dwight Howard, voilà ce qu’il fallait pour que le match bascule et qu’Atlanta impose son mode préféré. Grosse défense, bombardement intérieur sur les pauvres rotations de Scott Brooks, et initiatives offensives sans se prendre la tête.

En face, Beal et Wall tentaient de ramener leur équipe dans le match et le duo pensait bien faire dans le dernier quart, mais c’était justement le moment idéal pour que les cadres des Hawks se réveillent enfin. Paul Millsap tout en douceur, Dennis Schröder tout en agressivité, alors que le duo était à la ramasse en première période, c’est un beau relais qui était effectué et permettait au public de jubiler lors des ultimes secondes de la rencontre. Oui, malgré la domination des Wizards sur les deux premiers matchs et la sensation d’en lâcher probablement un à la maison, la bande à Bazemore parvenait à égaliser dans la série, préparant un Game 5 immanquable à D.C ce mercredi. On attend forcément une réaction de Washington, surtout en revoyant ce niveau d’indiscipline et cette triste défense pendant 48 minutes, mais attention à ne plus prendre les Hawks de haut comme ce fût le cas ces derniers jours, car Atlanta a suffisamment d’armes en sortie de banc pour créer la surprise au Verizon Center. Scott Brooks sera observé avec attention, lui qui nous a encore gratifié de rotations superbes quand ça commençait à paniquer, mais c’est surtout un groupe ambitieux qui sera attendu au Verizon Center, de la même manière que les Raptors cette nuit.

Une seule équipe a proposé 7 joueurs avec minimum 10 points marqués, sur une rencontre de ces Playoffs 2017 : celle d’Atlanta, qui croit en ses chances et espère créer un séisme dans la Maison-Blanche demain soir.

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top