Raptors

Les Raptors partent à la chasse aux Daims dans leur salle : un match 5, ça se gagne

Air Canada Centre - Raptors

Ambiance de feu garantie cette nuit à Toronto !

Source image : YouTube

Tous les ans, on ressort cette statistique qui donne le ton et l’importance du match qui attend Raptors et Bucks cette nuit : dans l’histoire NBA, quand une série de Playoffs est à 2-2, le vainqueur du match 5 remporte cette même série dans environ 82% des cas. Toronto reçoit Milwaukee tout à l’heure. Les Daims seront chez les Dinos ce soir. Une rencontre qui pourrait atteindre des sommets d’intensité vu le déroulé de la série jusqu’à maintenant… 

Car s’il y a 2-2 aujourd’hui c’est notamment parce que les Bucks ont surpris les Raptors à deux reprises et aussi que les hommes de Dwane Casey ont été incapables de réagir en cours de match. Toutefois, ils ont su le faire à chaque fois lors du match suivant. L’exemple le plus criant est ce qui vient de se passer à Milwaukee. Les Canadiens se sont faits surprendre et humilier lors du match 3 dans lequel ils ont pris une grosse fessée sans donner l’impression de pouvoir réagir et rivaliser avec des Bucks agressifs des deux côtés du terrain et inspirés en attaque. Sauf qu’au match 4, Dwane Casey a innové ! Si, si ! Jonas Valanciunas s’est retrouvé sur le banc au profit de Norman Powell. Ce small-ball des Raptors leur a permis de bien mieux contrer le fait que Giannis Antetokounmpo joue en ailier-fort et le fait que le jeune rookie Thon Maker pose de gros problème au pivot liutanien qui n’aime pas aller défendre au large, ce que Serge Ibaka peut faire avec bien plus de facilité. Résultat : une victoire en ne concédant que 76 points à l’extérieur. Coach Casey a d’ailleurs tenu à saluer le comportement de ses joueurs sous la pression :

“J’ai toujours dit que nous jouions mieux quand nous étions dos au mur. Ce n’est pas évident mais j’adore la personnalité résistante de notre équipe.”

Casey adore cet aspect de son équipe. Ok, mais ne devrait-il pas essayer de faire en sorte d’avoir des joueurs motivés et concentrés à tous les matchs ?

La clé du match : la concentration des Raptors

Car s’il est vrai que les Raptors ont un effectif bien plus profond et plus expérimenté que celui des Bucks, il apparaît évident que l’une des clés du match tiendra dans la capacité de DeMar DeRozan et les siens à aborder ce match 5 de manière sérieuse du début à la fin pour ne jamais laisser les hommes de Jason Kidd s’installer physiquement ou mentalement dans la rencontre. J-Kidd s’est fait un peu surprendre au dernier match mais il va réagir c’est certain. Les Raptors doivent s’y préparer. Antetokounmpo et Middleton n’ont pas été très bons, ils vont vouloir faire mieux, etc… Cette escouade de Toronto ne doit pas attendre que les défis arrivent à elle, elle doit les anticiper et les aborder de manière sérieuse sans attendre d’être dos au mur. Car si elle se rate cette nuit comme aux matchs 1 et 3, il lui faudra aller gagner au BMO Bradley Center ensuite et le fait d’être résistant ne suffira pas toujours…

En tous cas, cette nuit à partir de 1h du matin en France, Raptors et Bucks devraient nous offrir un spectacle intense. Malheur au vaincu.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top