Celtics

Les Celtics l’ont fait : égalisation à 2-2, direction Boston pour un Game 5 bouillantissime !

Celtics

Let’s go Celtics !

Source image : Celtics Life

La part la plus hardcore du boulot a été gérée par les Celtics, eux qui ont réussi à vaincre les Bulls hier soir (104-95) pour égaliser dans la série : menée 2-0, l’armée de Boston est désormais ultra-confiante en rentrant au bercail.

C’était la mission, connue et écrite en gras sur le tableau situé dans le vestiaire de Brad Stevens. Prendre chaque match, un après l’autre, et respecter le plan de jeu pour l’emporter. En agissant ainsi, les Celtics savaient qu’ils allaient non seulement retrouver leur jeu, celui d’une équipe leader de la Conférence Est cette année, mais surtout qu’ils allaient s’imposer deux fois au United Center, ce qui n’est pas la plus chouettes des affaires. Et pourtant, et pourtant… ils l’ont fait. Le Game 3 avait été géré sans trembler, grâce à une seconde mi-temps impeccable et des ajustements très fins signés Brad Stevens. Le Game 4 a été pris de la même manière, sauf que cette fois c’est le lutin infernal qui a cartonné la défense adverse. Oui, c’est bien lui, Isaiah, qui a retrouvé le sourire pour la première fois sur un parquet et mené les siens vers la gagne avec 33 points. Quand Chicago voulait le tenir, Thomas punissait chaque défenseur. Quand les Bulls voulaient remonter leur retard, le All-Star plantait les paniers qui gardaient leur tête sous l’eau : un petit festival qui donnait forcément de l’énergie à toute son équipe, elle qui refusait de repartir de l’Illinois avec une défaite.

Bien évidemment, Isaiah n’était pas seul dans son effort. Gerald Green, intégré dans le cinq majeur sur ce roadtrip à Chicago, s’offrait un nouveau record personnel en Playoffs avec 18 unités. Al Horford, bousculé en début de série, montrait les muscles et y allait de son double-double polyvalent. Marcus Smart des deux côtés du terrain, Jae Crowder en défense pour aider un Avery Bradley en difficulté, le Celtics basketball était encore une fois respecté mais avec encore plus d’enthousiasme sur le terrain cette fois-ci. Et aujourd’hui ? Ce même enthousiasme est décuplé, par la perspective qui se présente aux hommes de Boston : un Game 5 royal ce mercredi, au TD Garden. Autant dire que les plus grands fans des Celtics seront sur place, pour pousser leurs soldats vers la remontada, et maintenir les Bulls dans leur galère. Tout pointe évidemment vers une victoire des verts à domicile, que ce soit dans l’élan de la série comme la confiance des joueurs. Cependant, vendre la peau des taureaux avant de les avoir tués serait une grave erreur : Jimmy Butler et Dwyane Wade débarqueront avec le couteau entre les dents, conscients qu’en ayant déjà gagné deux fois là-bas, une troisième n’est pas hors d’atteinte. Un match qu’on regardera forcément avec du popcorn et des étoiles plein les yeux, le vainqueur de la rencontre étant très probablement le futur vainqueur de la série.

Mais pour le moment, place aux sourires du côté de Beantown, car les Celtics ont validé leur première mission : il fallait égaliser, c’est fait. Un peu de repos, toujours la même concentration, et rendez-vous ce mercredi pour un Game 5 immanquable.

Couverture

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top