Événements

La dernière Nuit de l’Ain Star 3×3 a offert huit beaux vainqueurs, rendez-vous le 24 juin pour l’apothéose

Nuit de l'Ain Star

C’était vraiment bien, on a déjà hâte d’être en juin.

source image : Stéphanie Azema

C’était donc hier la ligne d’arrivée de ce nouveau concept né du cerveau parfois enfumé des organisateurs de l’Ain Star 3×3. Trois nuits de basket en décembre, février et avril, histoire de faire connaître le bail Ain Star à la populace et de faire grandir un peu plus la communauté 3×3 en France. Retour sur cette dernière édition, avant un feu d’artifice en juin qui s’annonce dantesque.

Première bonne nouvelle hier, ces demoiselles avaient cette fois-ci fait l’effort et s’étaient déplacées pour offrir à l’Ain Star 3×3 un tournoi boyz ET un tournoi girlz. Cinq équipes de gars et quatre équipes de filles, toujours dans l’esprit d’un petit tournoi relevé mais dans une ambiance cosy, et une soirée qui s’annonçait déjà bien fat dès l’arrivée des joueurs et joueuses. Côté mecs ? Un vainqueur de l’édition 2016 de l’Ain Star, une grosse pointure du circuit 3×3 suisse et juste ce qu’il faut de produits locaux pour faire tourner un peu la buvette. Côté filles c’est encore plus costaud puisque c’est carrément une ancienne championne de France de 3×3 (en 2014 après avoir remporté l’Ain Star) qui faisait son retour sur ses terres natales. Les matchs s’enchaînent, l’aile ouest de la salle est décorée d’une quarantaine de jerseys allant de Charles Kahudi à Latrell Sprewell en passant par Drazen Petrovic où… l’équipe nationale des Philippines, le projo balance le Raptors-Bucks sur grand écran. Les matchs de poule nous offrent déjà quelques délires bien mignons, avec par exemple une série de trois tirs du parking de suite de Pierre-Louis Grenard, dont le game winner, ou encore un énorme tomar de Sylver Vanterpool donnant lieu à… un envahissement de terrain de la part d’une groupie n’ayant apparemment jamais vu un dunk d’aussi prêt.

Minuit pétantes les phases finales battent leur plein et si les Hawks démolissent les Wizards sur la face nord de Domagne, les confrontations sont beaucoup plus serrées sur le parquet. A l’issue d’une finale entre pines-co, c’est finalement Nesrine Aboudi, Myriam Terra, Charlotte et Marie Fouillet qui s’imposeront chez les filles alors que côté mecs Arnold Chareyre, Gwenaël Pommier, Jean-Claude Porte et Sylver Vanterpool s’en sortaient dans une finale en mode Conférence Ouest où on attend toujours le premier tir raté. Tout ce petit monde se retrouvera donc le 25 juin prochain pour le tournoi qualificatif, avec la belle carotte d’une qualif pour l’Open de France, histoire d’offrir à l’Ain Star un trophée de plus dans une vitrine qui ne demande qu’à grandir.

Sur ce on vous laisse, il paraît qu’on a un week-end de rêve à préparer. On revient très vite vers vous avec quelques annonces bien sucrées mais en tout cas, c’était encore une belle soirée de basket, en famille comme toujours.

Les vainqueurs du jour, qualifiés pour l’Open qualificatif du 25 juin.

Ain Star 3x3

Ain Star 3x3


1 Comment

1 Comment

  1. Pierre

    23 avril 2017 à 16 h 30 min at 16 h 30 min

    en parlant de 3X3 vous serez au mondial à Nantes en Juin???

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top