Hawks

Les Hawks volent dans les plumes des Wizards : 118 – 96, Atlanta est bien en vie dans cette série !

Atlanta Hawks Mike Budenholzer

Youhou Scott, t’as vu, elle est pas finie la série !

Source : YouTube / NBA Conference

Les Hawks ont perdu les deux premiers matchs à Washington. Ils n’avaient donc pas le choix pour rester dans la course à une éventuelle qualification pour les Demi-Finales de Conférence à l’Est. Il leur fallait impérativement gagner ce match 3 à domicile. C’est chose et avec la manière, sans trembler dans un match dont le score final (118-96) reflète parfaitement la physionomie : du début à la fin, Paul Millsap et ses potes ont dominé outrageusement les Wizards parmi lesquels John Wall a dû se sentir bien seul. 

D’entrée, les Faucons ont pris les visiteurs à la gorge dans le sillage d’un Paul Millsap agressif et efficace. L’ailier-fort des Hawks le sera d’ailleurs tout au long de la rencontre qu’il finira avec 29 points, 14 rebonds, 5 passes décisives et quelques goodies. Il avait déjà montré les signes d’une envie de rentrer dans les Wizards lors du match 2, il a confirmé tout cela sur son parquet avec un match très complet des deux côtés du terrain et parfait en termes de leadership. Markieff Morris a fait son malin au Game 1 mais on ne le voit plus trop depuis tant son adversaire direct le domine. Les 9 points à 4/14 de MoMo sur ce match en sont le symbole. Il essaie d’attaquer mais Millsap le gêne considérablement avec sa puissance et son sens du placement. Il essaie de défendre mais Millsap lui fait la totale au poste bas et rentre ses tirs dans le périmètre.

38 à 20 dans le premier quart pour les Hawks. Un écart qu’il ne vont pas lâcher du match. Sérieux en défense et appliqués en attaque, les hommes de Mike Budenholzer vont atteindre la mi-temps avec ce même matelas (64 – 48) et vont carrément l’augmenter au cours du troisième quart (26-21 sur la période) pour aborder les dernières douze minutes avec donc 23 points d’avance (90-67). Du coup, ce dernier quart ne sera qu’un garbage time au cours duquel Paul Millsap ne jouera quasiment pas tout comme Dennis Schröder (27 points et 9 passes décisives). Les deux avaient fait le boulot et pouvaient déjà commencer à penser au match suivant.

Côté Washington, pas grand chose à signaler sur ce match si ce n’est qu’à part John Wall aucun des joueurs de Scott Brooks n’a été à la hauteur du défi proposé par les Faucons. Le meneur a été plus qu’à la hauteur, il encore une fois été énorme mais en vain. Ses 29 points (à 10/12 au tir) accompagnés de 7 caviars et 4 rebonds n’auront servi à rien sauf à entretenir par moment l’illusion d’un retour qui ne viendra jamais. Il faut dire que pendant que Kieff se faisait violenter par Millsap, Bradley Beal avait bien du mal à rentrer un tir et finira d’ailleurs la rencontre à 6/20. Marcin Gortat n’a mis que 2 points (1/4) et pris que 8 rebonds en 29 minutes. Comme quoi, le boulot de Dwight Howard ne se voit pas beaucoup mais il a été bien réel sur ce match. Bref, les Wizards sont venus la fleur au fusil sur le parquet d’Atlanta et ils se sont faits rappeler à l’ordre par des Hawks qui n’ont pas dit leur dernier mot dans cette série.

Tout cela nous amène tranquillement vers un match 4 (lundi prochain) dont l’enjeu sera capital pour les deux équipes. A 3-1 et le match 5 à la maison, les Wizards seraient en excellente position. A 2-2, les Hawks pourraient se pointer dans la capitale en confiance et l’ambition de faire un gros coup. Hâte de voir tout ça !  

box score Wizards

boxscore Hawks

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top