Hawks

Preview Game 3 Hawks – Wizards : retrouver le mojo à domicile pour continuer à y croire

Paul Millsap - Hawks Wizards

La Philips Arena va devoir sortir de son silence habituel pour réveiller ses héros.

Source image : Youtube

Les Hawks retrouvent leur cathédrale pour recevoir les catcheurs de la capitale américaine à 11h30. Ce soir, les arbitres auront encore leur rôle à jouer dans la série la plus physique de ce premier tour des Playoffs.

Les Faucons ne s’attendaient pas à autant d’engagement de la part de Markieff Morris et ses potes dès le début des choses sérieuses. Après avoir comparé le Game 1 à un combat de MMA, les coéquipiers de Paul Millsap avaient sorti le gilet pare-balles lors du deuxième acte. Résultat, les hommes en gris ont passé leur soirée à signaler des contacts irréguliers et la rencontre s’est passé sur la ligne des lancers-francs (71 tentatives de part et d’autre). Au milieu de ce triste (et long) spectacle, ce sont encore les locaux qui s’en sont le mieux sortis en donnant un petit coup d’accélérateur dans le dernier quart-temps remporté 35-23. John Wall a confirmé sa forme du moment mais il a tout de même été bien aidé par les maladresses de l’adversaire, auteurs de 16 pertes de balles dans le match dont 6 lors de la dernière période. Les Hawks n’ont donc pas su conquérir l’ennemi en terrain hostile et rentrent à la maison avec un retard conséquent et l’obligation de résultat pour ne pas voir tous les efforts de la saison régulière réduits à néant en une semaine. En habitué – ils ont participé aux Playoffs les neuf dernières années – les Géorgiens en ont vu d’autres et il en faudrait plus pour les effrayer comme le confirme Paul Millsap au Atlanta Journal-Constitution.

“Ils ont l’avantage du terrain. Ils ont joué de ça. Pour nous, c’est 0-0. Nous retournons à Atlanta, nous sommes toujours confiants.”

Pourtant, les chiffres ne vont pas dans le sens du leader des Faucons qui restent sur cinq défaites consécutives contre D.C. Si Washington n’a fait que son boulot en conservant l’avantage du terrain lors des deux premiers matchs de la série, le bilan d’Atlanta a domicile cette saison n’a pas de quoi rassurer les fans. Les 18 défaites recensées à la Philips Arena cette année pourraient donner des idées aux Wizards qui arriveront sur le parquet en confiance. Toujours privés de Ian Mahinmi pour au moins deux rencontres supplémentaires, les ouailles de Scott Brooks n’ont pas raté leur entrée dans ces Playoffs. L’autoproclamé meilleur backcourt de la Ligue n’est pas loin de se donner raison et tourne à 58,5 points de moyenne dans cette série, bien aidés il est vrai par un Marcin Gortat très solide mercredi dernier face aux muscles de Dwight Howard. Pourtant, loin de se satisfaire de ces deux première prestations toujours très serrées, ils souhaitent profiter de ce déplacement pour enclencher la seconde et conclure cette série au plus vite pour obtenir un peu de repos avant d’attaquer la suite. C’est l’ami Jean Mur qui explique encore le mieux l’état d’esprit du vestiaire de Washington.

“Nous étions supposés protéger notre avantage du terrain. Nous étions supposés gagner. Maintenant nous devons prendre la route et essayer de prendre un match là-bas. Nous n’avons pas encore joué notre meilleur basket pour le moment.”

La clef du match : la défense des Hawks sur les extérieurs

Quoi qu’on en dise, Dwight Howard et Paul Millsap font un gros travail pour verrouiller l’accès à la raquette. Un effort défensif réduit à néant si les extérieurs ne remplissent pas leur part du boulot. Souvent trop concentré à driver le jeu de son équipe, Denis Schröder oublie un peu de freiner son adversaire direct qui peut ensuite prendre de la vitesse pour terminer près du cercle. Lors du Game 2, Markieff Morris et Otto Porter Jr. ont été inexistants en attaque et auraient donc pu permettre à leurs défenseurs de venir en aide sur Johnny la Flèche, auteur de 32 points de moyenne dans cette série pour l’instant. Plus facile à dire qu’à faire quand on sait que le numéro 2 délivre aussi plus de 11 passes décisives par match.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top