Grizzlies

Preview Game 3 Grizzlies – Spurs : gare aux Ours frustrés !

Grizzlies

Les Grizzlies peuvent-ils manger tout cru les Spurs ?

Source : sciencenews.org

Après deux défaites très sèches à San Antonio, les Grizzlies sont remontés. Gros duel avec les Spurs à suivre cette nuit à partir de 3h30 au FedExForum de Memphis.

Malgré un excellent Marc Gasol, auteur de 32 points à 11/18 au tir (dont 3/3 du parking), 5 rebonds, 2 assists et 2 contres (dont un sur son frère Pau), les Grizzlies n’ont rien pu faire lors du Game 1, remporté par les Spurs (111-82). En face, Tony Parker s’est mis en mode Playoffs, avec 18 points à 8/12 au tir et aucune perte de balle. Même chose pour LaMarcus Aldridge, auteur de 20 points et un peu plus concerné en défense qu’en saison régulière. Enfin, Kawhi, auteur de 32 points à 11/14, était intouchable. Comme prévu, en l’absence de Tony Allen, personne ne peut le limiter côté Grizzlies. Ce n’est pas faute d’avoir essayé lors du Game 2. Mais là encore, Memphis s’est fait manger. 56-37 à la mi-temps, l’affaire était déjà entendue. Malgré une tentative de comeback, les Grizzlies s’inclinent 96-82. Il y a du mieux en défense, certes, mais Kawhi Leonard reste intenable avec 37 points à 9/14 au tir. Alors, la frustration commence à gagner les rangs des Grizzlies. On a vu le vétéran Vince Carter prendre une technique pour un tête-à-tête avec Kyle Anderson. Après la rencontre, c’est le coach de Memphis, David Fizdale, qui a déversé sa rage sur les arbitres, les tenant en partie responsables du début de match largement en la faveur de San Antonio. Pour lui, les Spurs et notamment Kawhi Leonard ont obtenu beaucoup trop de lancers-francs cadeaux, contrairement à ses joueurs qui se faisaient sabrer sans obtenir de fautes. Ainsi, les Spurs ont obtenu 32 lancers, dont 19 pour le seul Kawhi Leonard quand les Grizzlies ne sont allés que 15 fois sur la ligne sur toute la durée du match. C’est vrai que c’est un peu gros. En tout cas, pour l’avoir trop ouverte, David Fizdale a pris 30 000 dollars d’amende. Mais, comme le sait très bien Pau Gasol, l’interieur des Spurs, l’essentiel n’est pas là. Fizdale veut sonner la révolte de ses joueurs :

“Je pense qu’il essaie de motiver son équipe, de défendre son équipe, c’est tout.”

C’est une certitude, les Grizzlies seront archi motivés pour leur retour à la maison ! À l’occasion de ce Game 3, Mike Conley a d’ailleurs offert de sa poche 500 billets à des fans des Grizzlies, une manière de décréter l’union sacrée, et la solidarité entre le public et les joueurs. Tous frustrés et remontés, ils risquent de jouer très physique, encore un peu plus que d’habitude.

La clef du match : l’arbitrage 

N’ayant pas les moyens de rivaliser avec San Antonio dans le jeu, Memphis n’a pas le choix, il faut les prendre sur la dureté, en s’appuyant sur le soutien du FedExForum chauffé à blanc. Reste à savoir comment les arbitres vont réagir à la fois au jeu physique des Grizzlies, à la pression de la salle et aux déclarations de David Fizdale. Seront-ils tentés de faire de la compensation en faveur des Grizzlies ? En tout état de cause, ils vont jouer un rôle crucial dans la bonne tenue de cette rencontre qui s’annonce très hachée. Chaque coup de sifflet sera scruté et discuté. Les coups de sang, les techniques et les accrochages risquent de pleuvoir. Autant le dire d’emblée, la pression sera énorme sur les hommes en gris. Il faudra avoir les nerfs solides. On n’aimerait pas être à leur place.

L’intensité, l’atmosphère et la rivalité qui émanent de ce Game 3 sentent bon les Playoffs. Ce match risque d’être à part. Un vrai barfight en perspective !

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top