Sixers

Robert Covington opéré au genou : les Sixers nettoient tout le monde avant l’an prochain

Robert Covington
Source image ; YouTube

S’il n’a pas la même hype que ses coéquipiers plus jeunes et talentueux, Robert Covington reste un élément important des Sixers.

Son expérience, sa persévérance dans la franchise de Philadelphie et sa polyvalence font de RoCo un garçon très précieux pour Brett Brown. Un joueur que la plupart des fans de basket ne mentionnent pas au quotidien, mais l’ailier est pourtant un soldat plaisant à observer, car il n’en fait jamais une tonne et se ramène chaque jour à l’heure au boulot. Une présence qui se traduit notamment par près de 13 points, 7 rebonds et 2 interceptions chaque soir, sans parler des éventuelles bombes envoyées à distance. Titulaire quasi-indiscutable, Covington s’est cependant fait mal au genou et a dû louper la fin de saison régulière à cause de sa jambe. Une IRM a ensuite montré une petite déchirure sur le genou droit, une qu’il a tenu à gérer sérieusement en se faisant opérer cette semaine.

Son absence et celle de Joel Embiid avaient notamment permis au second groupe de Philly de se faire plaisir, des copains qu’on connaît bien comme Dario Saric, Nik Stauskas et Timothé Luwawu-Cabarrot. L’an prochain, de retour en pleine forme et après avoir récupéré de son opération, Covington devra peut-être laisser son spot de titulaire à quelques noms un peu plus connus ou mis en avant, malgré son importance. On pense notamment au trio Embiid-Saric-Ben Simmons qui va devoir se partager de grosses minutes sur le frontcourt, Gerald Henderson qui aura ses minutes à l’aile tout comme Justin Anderson qui en demandera. Ajoutez à ça le fait qu’il sera probablement dans sa dernière année de contrat, et le test pourrait devenir majeur dans le camp de Robert. Maintenant, quand vous avez ce prénom et sa discipline, vous pouvez aborder l’avenir tranquille.

Si la hype anime les rues de Philadelphie avec une saison très attendue l’an prochain, il convient de souligner la persévérance de Robert Covington : un mec qui était là et bossait avant les autres.

Source : Philadelphia Inquirer


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top