Draft NBA

Jonathan Jeanne s’inscrit à la Draft : encore un tricolore qui débarque, gros talent à exploiter !

Jonathan Jeanne

Remember this face.

Source image : YouTube

Alors que des interrogations entouraient Jonathan Jeanne et la Draft à venir, c’est son agent qui a levé le voile en affirmant qu’il participerait bien à la grande cérémonie des talents de demain : rendez-vous en juin !

Représenté par Bouna Ndiaye, l’intérieur passé par Le Mans et qui évoluait cette saison à Nancy est une énigme qui fait saliver les insiders européens depuis quelques années. Il faut dire que, pour commencer, le dernier Frenchie de 218 centimètres qui s’est ramené en NBA est aujourd’hui un des meilleurs pivots au monde, et le centre de formation tricolore n’a jamais eu une aussi belle image chez l’Oncle Sam. Tous les ans, c’est un compatriote de plus qui se rend dans la jungle américaine et parvient à faire son trou, comme Timothé Luwawu-Cabarrot l’a montré chez les Sixers cette saison.  Voilà qui explique aussi l’engouement autour de nos petits. Concernant la Draft à venir, Frank Ntilikina est bien évidemment le nom sur toutes les lèvres de l’Hexagone, mais Jonathan Jeanne sera lui aussi attendu au tournant puisqu’il était encore récemment projeté autour des spots 25-30 du premier tour de la Draft, ou les 10-15 du second tour. Avec la confirmation de son inscription à la Draft via son agent et DraftExpress, JJ aura probablement droit à sa casquette enfoncé sur la tête dans deux mois.

Maintenant, difficile de savoir quel spot et donc quelle franchise misera sur lui, sachant que les deux dernières années ont été compliquées pour Jeanne. Extrêmement grand, il a besoin de temps pour ajouter du poids sur son corps et son impact au niveau espoir est encore assez limité. C’est son envergure exceptionnelle qui lui a cependant permis de réaliser une bonne deuxième partie de saison, une qui a montré quelques signes excitants autour de son potentiel. Âgé de pratiquement 20 ans, avec 100 kilos sur la balance pour 218 centimètres sous la toise, Jonathan aura bien évidemment beaucoup de boulot à abattre mais son profil intrigue les scouts quand on voit la façon dont la NBA actuelle avance. De grands internationaux avec des mains agiles et qui peuvent galoper ? Y’a bon en 2017. Ndiaye a d’ailleurs confirmé qu’il pourrait être présent au Adidas EuroCamp de juin s’il est invité, un événement particulièrement attendu sur le vieux continent, quelques semaines avant la Draft. Ce qui sera plus compliqué de valider cependant, c’est une intégration directe en NBA, même si l’agent du joueur a affirmé que Jeanne refuserait toute sélection de Draft le renvoyant jouer dans une autre Ligue.

On pourrait avoir deux compatriotes sélectionnés au 1er tour de la Draft 2017, en plus de potentielles surprises du second tour. Jonathan Jeanne et Frank Ntilikina, décidément l’avenir du basket français se porte bien.

Source : DraftExpress


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top