Spurs

Preview Game 2 Spurs – Grizzlies : résister plus d’une mi-temps pour Memphis

Zach Randolph Grizzlies

Zach Randolph veut se rappeler aux bons souvenirs face aux Spurs.

Source image : YouTube

À 3 heures 30 cette nuit, les Grizzlies seront de retour à l’assaut du AT&T Center pour tenter de sortir les Spurs de leur tranquillité. Une mission ambitieuse tant l’écart semble grand entre les deux équipes.

Les Grizzlies ont déjà posé des problèmes à San Antonio par le passé en Playoffs. Ils les ont même éliminés à la surprise générale en 2011. Pourtant, l’exploit semble presque impossible à réitérer cette année. En tout cas, le Game 1 n’a pas laissé beaucoup d’espoir aux hommes de David Fizdale qui ont subi la loi de la tête de série numéro 2 à l’extérieur. Dans le coup pendant deux quart-temps, Memphis n’a rien su faire quand les Spurs ont mis la machine en route en retour du vestiaire et le match était plié au bout de 36 minutes. Tout en maîtrise, les Texans n’ont eu à forcer qu’une vingtaine de minutes avant de lever le pied pour gérer tranquillement leur avance alors qu’un garbage time portant très bien son nom prenait place dans le dernier quart. C’est en défense que s’est faite la différence, notamment à l’intérieur, comme l’expliquait Marc Gasol à ESPN après le match :

“Nous savons qu’ils sont bons là-dedans et nous voulions essayer de les attaquer en un-contre-un. Ils ont bloqué la peinture et nous devons être un peu plus disciplinés dans notre spacing pour créer des espaces pour driver. Nous devons être conscients de ça lorsque nous drivons pour être patients et les faire travailler en enchaînant les passes à chaque possession.”

Outre les consignes de Gregg Popovich en défense, c’est dans ce même secteur de jeu que Memphis doit progresser pour espérer quelque chose dans cette série. Le grit and grind si cher aux Grizzlies qui leur avait notamment permis de terminer avec la troisième meilleure défense de la Ligue en saison régulière (100 points encaissés par match) n’était pas toujours évident ce week-end. Avec le rythme moins rapide et l’intensité des Playoffs, ils doivent parvenir à tenir les Spurs sous cette barre des 100 points pour pouvoir les titiller un peu dans ce duel. Aussi doué soit-il, Kawhi Leonard ne peut pas enchaîner 15 points dans le troisième quart-temps comme il l’a fait samedi. Malheureusement, Tony Allen sera encore en costume ce soir. Le leader de la défense des Oursons est indisponible pour une durée indéterminée à cause d’une blessure à la jambe droite. La tuile alors que son association avec Mike Conley avait permis de neutraliser des attaquants comme Stephen Curry et Klay Thompson en Playoffs les années précédentes. C’est donc le joueur le mieux payé en NBA qui devra porter seul ce statut en plus de peser davantage en attaque. Deuxième meilleur marqueur de son équipe avec seulement 13 points à 5/14 au tir, Monsieur 153 millions doit faire mieux comme l’a confirmé David Fizdale.

“Nous devons mettre Mike Conley en marche. Sans une grosse série de Mike, la série risque d’être vite écourtée. Nous sommes conscients de cela.”

La clef du match : le réveil de Zach Randolph

Très discret lors du Game 1, Zach Randolph doit se ressaisir très rapidement s’il ne veut pas vivre un deuxième sweep consécutif face aux Spurs. Malgré son statut de remplaçant, il a un rôle important à jouer. Plus important en tout cas que ses 6 points et 3 rebonds de ce week-end à 3/13 au tir. Du haut de ses 35 ans, l’imposant pivot de Memphis a encore de quoi bousculer la raquette des Spurs comme il l’a déjà fait par le passé. Celui qui a l’habitude de manger un Dewayne Dedmon et deux Pau Gasol au petit déjeuner en période de régime doit retrouver cet appétit pour venir en aide à Marc Gasol qui s’est souvent retrouvé trop seul pour bouger les Texans à l’intérieur. Avec quelques écrans bien placés et un bon coup de coude dans les côtes pour faire sa place dans le trafic, Zachary peut vite devenir un cauchemar pour le frontcourt des Spurs.

Il faudra au moins éviter une deuxième boucherie si les Grizzlies ne veulent pas rentrer chez eux avec la sensation d’être déjà éliminés. Ce n’est pas le genre de la maison de toute façon et Memphis se battra avec ses armes jusqu’au bout. À commencer par cette nuit, en conclusion de cette troisième soirée de Playoffs.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top