Spurs

Les Spurs tabassent Memphis en entrée : 111-82, il n’y a eu qu’une seule équipe au Game 1

Spurs

Si t’as bien géré ton match tape dans tes mains.

Source image : ExpressNews / Tom Reel

Sur ce premier match de la série opposant les Grizzlies aux Spurs, il n’y a pas eu de surprise comme au Canada : San Antonio a géré son business petit à petit, pour faire de la rencontre une branlée contrôlée. 

Pauvre Marc Gasol. Le pivot de Memphis a dû se sentir bien seul cette nuit, après avoir tout donné dans la bataille mais affronté la réalité. Laquelle ? Celle de deux groupes nettement différents, avec des entraîneurs nettement différents, et des coéquipiers de talent nettement différents. Le frère de Pau était pourtant en feu sur le début de match et tout au long de la première période, la preuve numérique étant qu’il établissait un nouveau record de franchise avec 25 (!) points avant la pause. Oui, c’est le Marco agressif qui était sur place, tout comme Mike Conley en début de rencontre. Malheureusement pour la paire, le match durait 48 minutes. Et aussi stupide que soit cette phrase, elle était surtout de plus en plus soûlante à accepter pour les visiteurs, qui voyaient les Spurs préchauffer petit à petit, pour finalement devenir incontrôlables. Premier quart moyen, second quart correct, troisième quart monstrueux, dernier quart garbage. Voilà le film de cette rencontre, qui n’en était pas une.

Non, pas de véritable rencontre, dans le sens où San Antonio prenait définitivement l’avantage et ne regardait plus dans le rétroviseur, dès que Kawhi Leonard se chauffait. Il faut dire que le All-Star était motivé pour son tout premier match des Playoffs de cette saison. Dix-sept points en première mi-temps, plutôt sympa afin de tenir tête à Gasol et créer des points aisés pour ses coéquipiers. Mais dans le troisième quart ? Kawhi en plantera 15, soit autant de points que… Memphis. Un abattage que les Grizzlies ne pourront suivre, obligés de voir la bête donner vingt points d’avance aux siens. Et alors quand t’es mené de vingt pions au AT&T Center, autant commencer à se renseigner sur ce qu’on peut faire dans la soirée car un comeback ne sera pas envisageable. Preuve étant que dans chaque clan, les cadres étaient définitivement mis sur le banc pendant que les remplaçants occupaient le garbage time. Rien de très surprenant sur ce Game 1, sachant que les Spurs se sont fait peur l’équivalent de cinq minutes au chrono, mais une réaction de Memphis sera attendue sur le prochain match, notamment défensivement.

Car si les Grizzlies ont de fortes chances de rester dans ces standards autour des 90 points, le sweep sera obligatoire si les Spurs sont autorisés à en planter 110. On se réveille dans le Tennessee, sous peine d’être en vacances le weekend prochain.

Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top