Grizzlies

Tony Allen blessé au mollet : c’est Kawhi Leonard qui doit être déçu

Tony Allen

Cette saison, la “routourne” a tourné dans le mauvais sens pour Memphis.

Source image : YouTube

Les Grizzlies avaient déjà fort à faire face aux Spurs au premier tour des Playoffs. Avec la blessure au mollet de Tony Allen, la mission semble quasiment impossible…

Les Grizzlies arrivent en Playoffs au bout du rouleau. Avec sept défaites sur leurs dix derniers matchs, ils ont totalement lâché la lutte pour la sixième place, offerte généreusement au Thunder, qui n’en demandait pas tant. Pourtant, le sixième spot était décisif et aurait évité à Memphis d’affronter les Spurs dès le premier tour. Au-delà du niveau intrinsèque, le style de jeu de San Antonio ne laissait guère d’espoir aux Grizzlies. Pour ne rien arranger, Adrian Wojnarowski annonce que Tony Allen souffre d’une déchirure au mollet et sera absent pour une durée encore indéterminée. Mais pour ce genre de blessures, l’indisponibilité est souvent d’un mois… La tuile ! Sans son spécialiste défensif, les Grizzlies auront bien du mal à éviter une fessée, car c’était bien Tony Allen qui était prédisposé à défendre sur Kawhi Leonard.

C’était même l’une des clés de cette série, la capacité de Tony Allen à limiter Kawhi Leonard. Même vieillissant, puisqu’il a fêté ses 35 ans en janvier dernier, le champion NBA 2008 avec les Celtics aurait certainement step up en postseason pour user Kawhi dans sa propre moitié de terrain. Mais il ne sera pas là. Alors, qui pour le suppléer ? On a quand même la méchante impression que personne dans le roster des Grizzlies n’a les moyens de remplacer Tony Allen, sélectionné à chaque fois dans les All-Defensive Team ces cinq dernières saisons ! JaMychal Green ? Trop lent. Vince Carter ? Trop vieux. Bref, c’est un véritable casse-tête pour le coach David Fizdale qui va devoir innover. Et ce n’est pas avec Chandler Parsons qu’il risque de trouver la solution. Fort de son énorme contrat de 94 millions de dollars sur 4 ans, notre braqueur de banques préféré est évidemment out, avec le ménisque en miettes. Tout est réuni pour précipiter l’élimination des Grizzlies.

Une équipe en déclin qui réalise une saison régulière en demi-teinte, des contrats très lourds et pas forcément justifiés, des blessures qui ruinent tout espoir et un sweep possible, la saison des Grizzlies pourrait terminer avec une sale gueule.

Source : Yahoo Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top