Thunder

Russell Westbrook félicité par Oscar Robertson : les rois du triple-double se sont réunis !

Il l’avait annoncé en début de semaine : Oscar Robertson viendrait féliciter lui-même Russell Westbrook pour son incroyable record, lors de son dernier match de la saison à domicile.

Et le Thunder souhaitait que la fête soit complète, dans la bruyante Chesapeake Arena. Avant d’affronter des Nuggets encore en PLS depuis la déflagration de dimanche dernier, la franchise voulait rendre hommage à son meneur qui venait d’établir un record de triple-doubles en une saison régulière. Le fameux 42ème dans le Colorado, avec tir au buzzer en bonus et explosion de la planète basket au finish. Il fallait bien que Robertson soit là, qu’un mini-trophée soit donné à Russell, lui qui reste si souvent concentré et préfère retourner auprès de ses proches plutôt que d’entendre des gens l’applaudir. La preuve, lorsqu’il avait égalé Oscar contre Milwaukee, ce n’est qu’une simple main levée que Westbrook avait offert à son public, des fans qui le connaissent si bien depuis tant d’années. Les deux hommes se sont donc échangés quelques mots, dont un que vous devez connaître en trois lettres…

Quand Russell était sur la voie du record, j’ai senti qu’il fallait que je sois ici. Je pense que ce qu’il a fait est tout simplement historique, il a joué avec passion et fierté, et c’est incroyable de voir ce qu’il a accompli, à sa façon. Les gens devraient être fiers de lui, pour cet accomplissement. Donc je le félicite une dernière fois et je n’ai qu’une chose à ajouter : MVP !

Merci à tous. Premièrement, j’aimerais remercier Oscar pour être venu à Oklahoma City, comme je l’ai déjà dit plusieurs fois j’apprécie énormément ce que tu as fait pour le basket. Tu as installé les bases dans la Ligue pour des gars comme moi ou bien d’autres donc merci pour cela. J’aimerais également remercier tous mes coéquipiers, mon coaching staff, ma famille et mes amis. Enfin, j’aimerais vous remercier vous (les fans), car vous êtes les meilleurs au monde et vous avez fait énormément pour moi.

Simplicité, humilité, un dernier match à jouer mais l’histoire définitivement dans sa poche, Westbrook a tout de même dû apprécier que ses supérieurs lui réservent un tel traitement pour la dernière soirée de la régulière. Car même si le trophée que Russell désire est un que seule la NBA peut décerner, celui offert par le Thunder aura un petit plus sentimental. Ce sera celui qu’il montrera à ses petits enfants, en affirmant qu’il s’agissait du soir où il avait réalisé une des plus grandes saisons statistiques individuelles de l’histoire, et qu’il avait été félicité par l’homme détenant un immense record avant qu’il ne marche dessus. Ah, souvenirs, souvenirs…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top