Mode

Skullcandy Crusher Wireless : des basses à fond dans le casque lors de votre avant-match

Crusher Wireless
Source image : Skullcandy
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Kyrie Irving, poulain de Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless Skullcandy
  • Crusher Wireless

Besoin de musique pour vous concentrer avant un match ? Accro au son qui ne peut pas se passer de ses écouteurs ? Peu importe, le Crusher Wireless de Skullcandy va ravir vos oreilles. Sans que vous emmêliez les pinceaux dans un fil inutile. Et ça, c’est cool.

Si LeBron James et Kyrie Irving partagent le même équipementier, leurs choix musicaux diffèrent. En tout cas, d’un point de vue des casques choisis par les deux joueurs des Cavs. Comparent-ils pour autant la qualité d’écoute ? Une chose est sûre, c’est que dernièrement, c’est Uncle Drew qu’on a vu vanter les mérites d’une marque de casques audio. En effet, il sert d’homme-sandwich pour Skullcandy, même si on l’attend toujours concernant le dernier modèle de la marque, le Crusher Wireless. Drôle d’idée d’aller chercher un mec dans un état paumé comme l’Ohio pour la marque. Ah, on me glisse dans mon oreillette que la firme est basée dans l’Utah, ce qui n’est pas mieux. Mais on vous laisse avec nos considérations géographiques, car le plus important reste le son dans vos oreilles, et sans avoir à se poser de question sur le lieu où vous êtes. Ça tombe bien, avec une belle autonomie (supérieure à 50 heures selon certains tests, 40 selon la police ou la documentation officielle), parfait pour ne pas tomber en rade et profiter au maximum des basses mises en avant par le casque. En effet, avec son expérience multi-sensorielle grâce à son réglage haptique personnalisable, vous serez plongés au milieu d’une salle de concert avec le rythme dans vos oreilles.

Du bon son plein la tête, des highlights de basket à mater ou à réaliser vous-même et la journée s’annonce belle. Il parait même qu’on apprécie encore plus les analyses de Bastien et Alex avec le Crusher Wireless. Mythe ou réalité ? A vérifier dès maintenant puisque le matos est déjà dans les bacs et sur le site de Skullcandy pour 149 euros.

On aime :

  • Le réglage des basses depuis le casque.
  • L’autonomie excellente pour du sans fil

On aime moins :

  • Si les basses cartonnent, les aigus sont bien moins mis en avant.

Source : Skullcandy

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top