Old-School

Le pire souvenir en Playoffs des Cavaliers : 2007, le coup de balai des (déjà) vieux Spurs

Les Playoffs approchent à grands pas, et s’ils sont très souvent synonymes de belles histoires à raconter à ses gosses, ils peuvent aussi réserver de superbes cauchemars de derrière les fagots. Pendant 30 jours, TrashTalk vous fait revivre ces tragédies qui hantent encore les têtes des fans de chaque franchise. Cette fois, c’est au tour des Cavaliers de Cleveland de grincer des dents et de se souvenir de l’époque où les Spurs n’avaient pas vraiment de temps à perdre en Finales.

Consulter les autres cauchemars :
Nets / Lakers / Sixers / Suns / Magic / Kings / Knicks / Wolves / Hornets / Pelicans
Bulls / Mavericks / Pistons / Heat / Nuggets / Blazers / Pacers / Grizzlies / Bucks
 Thunder / Hawks / Clippers / Wizards / Jazz / Raptors / Rockets / Celtics / Spurs

Le contexte

On est en 2007, LeBron James, en NBA depuis à peine 4 ans, se hisse déjà en Finales NBA avec déjà un espoir de ramener un premier titre aux Cavaliers. En face, les Spurs, bien plus expérimentés, sont logiquement favoris à la succession des Heats du Heat de Miami. A cette époque, Manu Ginobili a encore des cheveux, LeBron James n’en a déjà plus beaucoup, et les Spurs sont déjà considérés comme trop vieux. Les deux premiers matchs sont remportés tranquillement par les Spurs à domicile, mais les déplacements à la Q Arena s’annoncent tout de même plus relevés face à une franchise qui veut marquer le coup, portée par son prodige… A cet instant précis, on se dit que même si les Cavaliers sont menés 2 à 0 et n’ont déjà plus vraiment le choix, ils peuvent créer la sensation et bousculer un San Antonio impérial dans la quête du titre.

La suite des évènements

Sauf que tout ne va pas réellement se passer comme prévu. Les deux matchs sont effectivement serrés et Cleveland ne vend pas facilement sa peau, sauf qu’au final, ce sont bien les Spurs qui vont avoir le dernier mot. Au cours d’un Game 3 défensif, Cleveland devra s’incliner de 3 points face à un collectif bien huilé. Le Game 4 sera tout aussi disputé mais les Cavs ne peuvent rien faire face à Tony Parker (futur MVP des Finales) et Manu Ginobili qui ont été en ébullition ce soir là. Malgré des moyennes de 24,5 points, 7 rebonds et 8,5 assists sur ces deux matchs, LeBron ne peut empêcher les Spurs de sortir le balai. Les 5,5 pertes de balles viennent noircir un tableau très encourageant pour la suite. Trop peu entouré (Drew Gooden, Daniel Gibson et Sasha Pavlovic sont bien braves, mais un peu légers), LeBron n’a rien pu faire. Tim Duncan himself le dit, la Ligue va plus tard appartenir à l’Elu mais pour l’heure, c’est lui-même qui kiffe son quatrième titre en carrière. En attendant, il faudra encore patienter pour voir la ville de Cleveland remporter un titre NBA après lequel elle court depuis sa création en 1970, chose qu’elle réglera quelques années plus tard. Dans une ambiance terrible au sein de la Quicken Loans Arena, les Spurs célèbrent leur nouveau sacre à quelques mètres d’un LeBron blessé dans son égo. Allez, whisky.

L’arrêt sur image

Lebron Duncan

La passation de pouvoirs ? (source : YouTube)

Le pire souvenir de chacun peut inévitablement changer, certains penseront à The Shot de Jordan en 1989, ou cette défaite face aux Warriors en 2015. Mais dans la majeure partie des cas, pour les fans des Cavaliers, le plus grand cauchemar qui refait surface à l’approche de la post-season est inévitablement ce sweep retentissant infligé à James et ses potes. On se retrouve demain pour faire le point sur un nouvel événement qui rappellera de mauvais souvenirs à une nouvelle franchise.

Consulter les autres cauchemars :
Nets / Lakers / Sixers / Suns / Magic / Kings / Knicks / Wolves / Hornets / Pelicans
Bulls / Mavericks / Pistons / Heat / Nuggets / Blazers / Pacers / Grizzlies / Bucks
 Thunder / Hawks / Clippers / Wizards / Jazz / Raptors / Rockets / Celtics / Spurs


1 Comment

1 Comment

  1. Bertrand

    12 avril 2017 à 12 h 51 min at 12 h 51 min

    Dommage vidéo non disponible…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top