Blazers

Damian Lillard a pété un câble cette nuit : 59 points face au Jazz, career high et record de franchise !

Si le Jazz est connu pour faire la vie dure aux intérieurs adverses, on sait aussi que les meneurs scoreurs qui rendent visite à la défense mormone se font régulièrement plaisir. Couplez ça avec un Damian Lillard en quête de Playoffs et chaud comme une baraque à frites depuis quelques semaines et vous obtenez une recette détonante, que l’on a évidemment dégusté cette nuit avec les yeux grands ouverts. Envoyez la soirée record !

On l’a compris très vite devant ce Blazers-Jazz de fin de nuit : il y avait un homme sur le parquet qui avait plus la dalle que les autres et ce n’était pas Rudy Gobert (malgré un nouveau match très propre avec 13 points à 280% au tir, 11 rebonds et 4 contres) mais bien Damian Lillard. Il avait pourtant commencé par deux minutes vierges de tout point marqué mais alors quand le mec a desserré son frein à main… Peut-on dire qu’un mec qui score 26 points au premier quart dont 22 consécutifs pour son équipe est un mec plutôt chaud ? Demandez donc à Dante Exum tiens. 26 points au premier quart donc et un petit troll avant la mi-temps car, histoire de se mettre de petits défis quand même hein, Dame ne prendra qu’un  seul tir au deuxième quart-temps, qu’il ratera, pour arriver à la mi-temps avec le même total que douze minutes plus tôt. Avant, évidemment, de recommencer son bordel.

19 points au troisième quart, un record personnel à 51 (face aux Warriors la saison passée) qui commençait à claquer des seufs et qui sera finalement battu et même explosé lors d’un dernier quart en mode exhibition. A l’arrivée pour le pyromane ? 59 points à 18/34 dont 9/14 du parking enflammé d’un Moda Center qui l’était tout autant cette nuit, 14/16 au lancer plus six rebonds et cinq assists pour des potes autres que C.J. McCollum, pour sa part auteur d’un vilain 4/20 au tir, car on ne peut pas mater un porno et jouer au basket en même temps. Un porno d’ailleurs bien assumé par le meneur des Blazers, interrogé après la rencontre par la Paganella local :

J’ai réalisé que c’était le moment pour notre équipe. Nous n’avons besoin plus que de deux victoires. On a travaillé si dur…

Record personnel donc pour Damian Lillard, mais aussi un record de franchise désormais en sa possession, cinq pions devant les 54 de la souris Damon Stoudamire. Une boucherie également sans précédent au Moda Center puisque le record à la mez était jusque-là détenu par l’esthète Brandon Roy (52).

Damian Lillard

Des records à la pelle, un brasier sans nom et un premier tour de Playoffs face aux Warriors qui s’approche à grands pas, c’est ce que l’on appelle une soirée réussie dans l’Oregon. Tant pis pour le Jazz qui aura pris très cher et qui aura d’ailleurs perdu cette nuit sa quatrième place au profit des Clippers. Mais il faut toujours une victime, et ce soir c’était leur tour.

Blazers stats Jazz stats


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top