Shaqtin a Fool

Shaqtin’ A Fool : Al Horford n’assume même plus de se prendre des posters tous les deux jours

Si tout est permis le vendredi, ça n’est absolument pas grâce à Arthur ni Claudia Tagbo mais bien évidemment grâce à Shaquille O’Neal. Son Shaqtin’ A Fool hebdomadaire est désormais attendu de pied ferme par toute une communauté voulant se taper des barres avant le week-end et, bonne nouvelle d’ailleurs, le week-end pointera bientôt le bout de son nez. Alors keep cool, on s’occupe de votre premier cadeau.

On commence avec un Al Horford qui assume donc de moins en moins de se faire grimper dessus chaque soir par de vrais joueurs. Poster sur sa tronche, mais pas besoin de remettre en jeu, y’a qu’à continuer de jouer hein. Bah ouais frère. Deuxième clown made in Shaqtin’ de la semaine, Al-Faruq Aminu qui, s’il ressemble de plus en plus au grand-père de Pat Beverley, en a également hérité le talent offensif. On passera sur la défense un peu borderline de James Harden, mais au moins le barbu a défendu. On enchaîne avec ce héros d’Aaron Gordon qui n’a apparemment pas aimé découvrir que sa franchise planifiait de récupérer tous les autres postes 3/4 de la Ligue. Belle passe dans le dos d’Evan, tentative de flop, le combo magique. On termine avec un duo des Bulls puisque si Jimmy Butler joue pour ses stats mais pas pour les vraies règles du jeu, Rajon Rondo nous ressort une magnifique imitation du planking mis autrefois en lumière par ce génie de Lance Stephenson. Ses potes qui tentent de le réanimer avec un massage cardiaque ? Priceless, ça mérite presque une place en Playoffs ça.

C’est tout pour cette semaine et c’est déjà pas mal, vous pouvez reprendre une activité normale, comme manger du Nutella avec les doigts.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top