Pelicans

Jrue Holiday kiffe les nouveaux Pelicans : assez pour prolonger en Louisiane cet été ?

Jrue Holiday

Mmmmm, qu’est-ce que je fous cet été ?

Source image : youtube

Jrue Holiday est free agent à la fin de la saison. Bien qu’il se plaise dans cette nouvelle équipe des Pelicans, rien n’indique que le joueur fasse de New Orleans sa priorité absolue.

A NOLA, le futur commence enfin à s’éclaircir avec l’association des deux intérieurs les plus dominants de la Ligue, Anthony Davis et DeMarcus Cousins, débarqué de Sacramento en cours de saison. Si les débuts ont été chaotiques, la mayonnaise commençait à bien prendre et les Pelicans vont échouer à une très digne 10è place, de bon augure pour la saison prochaine. Les deux mastodontes sont épaulés et alimentés par Jrue Holiday à la mène, qui n’a que 26 ans et peut encore progresser en même temps que l’équipe. Seulement, cet été, Holiday sera agent-libre sans restriction pour la première fois de sa carrière. Et lui qui touchait déjà 11 millions de dollars cette saison peut prétendre à un véritable pactole l’an prochain, compte tenu du nouveau salary cap. Il sera libre de signer où bon lui semble. Sa décision pourrait donc bouleverser les plans des Pelicans. En effet, Holiday a un impact non négligeable sur cette équipe. Il est l’un des sept joueurs de la Ligue à tourner à plus de 15 points et 7 assists de moyenne, aux côtés de Russell Westbrook, James Harden, LeBron James, Chris Paul, Jeff Teague et John Wall, rien que ça. D’ailleurs, seul le dernier d’entre eux est plus jeune que Jrue Holiday. Autant dire que le meneur des Pelicans constitue lui aussi l’avenir de la franchise. Or, quand on lui demande ce qu’il songe faire lors de la Free Agency, il reste évasif comme le rapporte William Guillory de The Times Picayune :

“Je n’y ai pas pensé [à la Free Agency], même pas un tout petit peu.”

Autant vous dire qu’on n’y croit pas un seul instant. Tous les joueurs libres en fin de saison ont évidemment pensé à l’été qui les attend. Avec leurs agents, ils ont déjà réfléchi à leurs priorités, qu’il s’agisse de l’argent, du temps de jeu ou de jouer le titre par exemple. Jrue ne nous fera pas gober qu’il n’y a pas songé un seul instant. Financièrement et sportivement, une Free Agency est trop importante, d’autant plus que c’est sa première. Sa réponse très détachée cache surtout un désir de gagner du temps, comme s’il n’était pas sûr de rester. Pourtant, il se dit très heureux à New Orleans, et optimiste quant à l’avenir de la franchise :

“C’est super sympa de jouer [dans cette équipe]. Evidemment, on gagne plus régulièrement avec l’énorme apport [de DeMarcus Cousins].”

Que conclure des propos d’un homme qui se dit heureux de jouer dans cette équipe, mais qui n’a pas encore déterminé ce qu’il voulait faire cet été ? Tout simplement que ça dépendra de l’offre de New Orleans. La franchise peut lui offrir un contrat de 5 ans. Le front office est-il prêt à lui offrir un énorme contrat et perdre en flexibilité alors que Boogie sera libre l’an prochain ? Rien n’est moins sûr. Mais, selon ses coéquipiers, Jrue Holiday est une priorité !

“[Jrue] peut changer le cours d’un match, il est dans le top 10 des meilleurs passeurs et défensivement, c’est l’un des meilleurs meneurs. Je pense que le principal objectif de l’intersaison est de le re-signer,” affirme Solomon Hill.

Les Pelicans marchent de mieux en mieux, Jrue Holiday prend beaucoup de plaisir à New Orleans aux côtés de Davis et Cousins, et ses coéquipiers espèrent le voir resigner. Reste à savoir si le front office des Pelicans est prêt à mettre les moyens…

Source texte : The Times Picayune


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top