Draft NBA

Markelle Fultz ou Lonzo Ball ? Pas encore draftés mais déjà disséqués et hiérarchisés

Markelle Fultz Lonzo Ball

Quand Frank Ntilikina sera n°1 de Draft… faudra pas tousser.

Source image : youtube

Le Final Four désormais terminé et la saison régulière de NBA sur le point de dévoiler ses conclusions, c’est une autre période qui va maintenant débuter aux Etats-Unis. Les Playoffs, les Finales et donc la Draft le 22 juin prochain. Et concernant cette dernière, si les deux premiers joyaux qui seront choisis ne font que peu de doutes aujourd’hui, c’est à une véritable dissection à laquelle on a droit concernant Markelle Fultz et Lonzo Ball.

Les Bruins vs les Huskies. Washington vs UCLA. LaVar versus… le Bourgeois Gentilhomme. Toutes les comparaisons possibles et inimaginables ont été ou vont être faites lors des prochaines semaines, jusqu’à ce 22 juin qui départagera une première fois les deux gamins. De’Aaron Fox a peut-être bien marqué pas mal de points en mars mais c’est bien autour de nos deux loulous que la hype se concentre le plus, bien instrumentée de surcroît par le father Ball. Le dernier à y être allé de son petit commentaire ? Chad Ford, analyste respecté d’ESPN, pour qui Markelle a pour l’instant un peu d’avance sur Lonzo :

Markelle Fultz a une légère avance sur Lonzo Ball. Sa capacité à jouer à plusieurs postes pourrait être une opportunité intéressante pour un paquet de franchises.

Tout à fait Thierry. On peut également dire qu’il est un très bon joueur de basket-ball pendant qu’on y est.

Rien de nouveau évidemment mais une nouvelle voix qui s’élève pour comparer deux des gros beasts – peut-être – à venir de la Ligue. D’un côté un scoreur exceptionnel (23,2 points de moyenne cette saison pour Fultz), de l’autre côté un Lonzo plus distributeur (14,6 points mais de meilleurs pourcentages et surtout 7,6 assists) et une rivalité donc entre deux joueurs hypés mais différents dans leur rôle sur le parquet. Un autre “détail” à prendre en compte ? Le bilan famélique des Huskies de Fultz alors que Lonzito a su être un leader dans l’une des facs les plus renommées du pays. A l’heure qu’il est ? Lonzo Ball a beau avoir une mécanique de tir coincée quelque part entre Steph Curry, Joakim Noah et Kevin Martin, il n’empêche que les ballons rentrent et que le premier Ball de la fratrie a prouvé en partie qu’il était capable de faite tourner une belle boîte. Ce qui n’est pas le cas de Fultz, malgré tout le talent qu’on sait et qu’on lui prête pour le futur.

Reste à savoir maintenant ce que le grand vainqueur de la prochaine Lottery désire. Récupérer un mec capable d’être incisif et dominant dès ses premiers pas ? Un gamin à mettre en couveuse ? Un type à mettre en gros sur sa campagne d’abonnements ? La question centrale est là, peut-être plus encore que de savoir… qui a la plus grosse.

Markelle ? Lonzo ? Marko ? Lonzelle ? Rendez-vous dans environ 80 jours et 250 déclarations des deux camps, mais une chose est sûre : il faudra pas tousser quand Frank Ntilikina sera le premier n°1 de Draft français de l’histoire. Allez, camembert.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top