Thunder

Preview Thunder – Bucks : on y est, cette nuit Russell Westbrook peut rejoindre le mythe Oscar Robertson !

Russell Westbrook

Ils seront bientôt deux à se partager le surnom de Mister Triple-Double.

Source image : youtube

Ce soir, il y a Oklahoma City Thunder vs Milwaukee Bucks. Mais surtout, il y a Russell Westbrook vs l’Histoire. Rencontre à ne pas manquer, à partir de 2 heures du matin à la Chesapeake Energy Arena.

Un triple-double en six matchs, voilà ce qu’il faut pour que Russell Westbrook égale le record de 41 triple-doubles sur une saison réalisé par Oscar Robertson en 1961-62. Russell a six matchs pour entrer dans l’histoire. Et comme il est sur une fabuleuse série de 6 TD consécutifs, on a de bonnes raisons de penser qu’il va y parvenir dès ce soir ! En outre, il lui manque 11 rebonds et 29 assists pour valider son TD de moyenne sur la saison et faire un pas de plus vers le titre de MVP. Une formalité. Qui plus est, cela fait un moment que les coéquipiers de Westbrook mettent tout en œuvre pour que leur leader décroche les records et le titre de MVP. Mais ils en oublient de jouer eux-mêmes… Ainsi, le Thunder reste sur deux défaites de suite en ayant laissé filer une avance de 21 points face aux Spurs vendredi (95-100) puis en se faisant fumer par les Hornets dimanche (101-113). L’intensité n’est pas régulière sur 48 minutes et cela a de quoi inquiéter, à moins de deux semaines des Playoffs, comme le souligne André Roberson à ESPN :

“C’est le moment de l’année où on doit monter en puissance en vue des Playoffs. On doit être plus consistants.”

C’est qu’avec ces deux revers, les spots 4 et 5 s’éloignent inexorablement. Et avec un match et demi d’avance sur les Grizzlies, la sixième place n’est pas encore assurée pour le Thunder. Or, il est essentiel d’éviter la septième place, synonyme d’affrontement avec les Spurs dès le premier tour des Playoffs. Il faut donc gagner ce soir. Le Thunder devrait pouvoir compter sur toutes ses forces vives, si ce n’est Victor Oladipo (genou) qui est questionable. Mais il ne suffira pas d’être au complet. Les hommes de Billy Donovan devront penser un peu moins à Russell Westbrook, pour se concentrer un peu plus sur leur jeu en se mettant en mode Playoffs.

Et dans l’optique de la post-saison, quoi de mieux comme test que d’affronter une équipe en lutte pour les spots qualificatifs pour les Playoffs à l’Est ? Avec trois matchs d’avance sur Indiana, neuvième, il manque encore quelques victoires aux Bucks pour assurer la qualif. Mais surtout, Milwaukee a bien l’intention de conserver son spot 5. La défaite de dimanche à Dallas (105-109), malgré les 31 points, 15 rebonds et 9 assists de Giannis Antetokounmpo, n’a rien arrangé à leurs affaires. Pour expliquer ce revers, Matthew Dellavedova a pointé du doigt l’intensité défensive :

“Je crois que c’est assez évident en nous regardant jouer que nous sommes meilleurs quand on défend fort. On peut courir. C’est notre identité.”

Nul doute que ce soir, les Daims auront à cœur de remettre les pendules à l’heure et de bien défendre. Clairement, les Bucks viennent pour gâcher la fête. Pas question de faire de la figuration à la Chesapeake Arena. Pour eux, il n’y a pas de match historique qui tienne. Milwaukee vient avec le couteau entre les dents. Point noir habituel pour les Bucks : l’infirmerie, puisque Malcolm Brogdon (dos), John Henson (pouce) et évidemment Jabari Parker (ligaments croisés) sont absents.

S’il faudra être là ce soir pour voir Russell Westbrook rentrer dans l’histoire, ne comptez pas sur les Bucks pour faire office de sparring-partners. On devrait avoir droit à un vrai match, pas un cirque.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top