Lakers

Jeanie Buss n’imagine pas le All-Star Game 2018 sans un membre des Lakers : “Ça me briserait le cœur”

Jeanie Buss Lakers - Lonzo Ball

Une manière déguisée de dire à Magic Johnson qu’il va avoir du boulot.

Source image : YouTube - Sportsnet

Pour son All-Star Game, chez elle, au Staples Center de Los Angeles, Jeanie Buss souhaite pouvoir encourager un représentant de sa franchise. Une manière déguisée de mettre la pression à Magic Johnson et Rob Pelinka pour bien recruter cet été ? Peut-être bien.

Tout juste nommés à la tête du paquebot des Lakers, l’ancienne gloire de la franchise et l’agent de Kobe Bryant tout au long de sa carrière de joueur ont un long mercato qui s’annonce. Les Californiens sont avant-derniers de la Conférence Ouest avec une défaite de moins que les Suns et si quelques personnalités se dégagent du collectif, il est encore difficile d’identifier le prochain visage mythique chez les pourpre et or. Or, il va falloir faire vite car Los Angeles organisera le match des étoiles, sept ans après la dernière édition à Hollywood. Jusqu’ici pas de problème particulier, Brandon Ingram pourra représenter fièrement les locaux au Rising Stars Challenge. Sauf que la proprio des Lakers n’entend pas se contenter d’une participation à la rencontre des gosses comme elle l’a laissé entendre sur Forbes Sports Money.

“Los Angeles accueillera le All-Star Game au Staples Center la saison prochaine et je me fais du souci parce que nous n’avons pas de All-Star dans l’équipe. Ça me briserait le cœur.”

Pendant 20 ans, les Gens du Lac ne se sont même pas posés la question de savoir s’ils allaient voir un visage connu sur le parquet le plus observé de la saison. Avec Kobe Bryant, les Lakers avaient à coup sûr un représentant lors de chaque All-Star Game entre 1996 et 2016. La question s’est posée à New Orleans en février sans que personne ne trouve la réponse. Car si D’Angelo Russell, Julius Randle, Brandon Ingram ou Jordan Clarkson sont autant de raisons d’espérer un futur brillant pour les fans des Lakers, on ne voit pas trop qui pourrait prétendre obtenir sa première étoile dans moins de douze mois. L’unique solution pour permettre de réaliser le souhaite de Jeanie Buss serait donc de faire venir un joueur du calibre All-Star pendant l’été. Les Angelinos ont clairement la capacité d’attirer dans leurs filets un élément de ce standing mais Magic Johnson a prévu un plan de trois à cinq ans pour reconstruire la franchise en profondeur et l’arrivée d’un All-Star aurait peut-être pour effet de ruiner tous ses efforts. Il faudra donc bien réfléchir avant de balancer un jeune talent prometteur et un tour de draft pour récupérer un All-Star à la trentaine passé et déjà sur le déclin de sa carrière. La future réussite des Lakers pourrait en dépendre et ce n’est pas franchement ce qu’il faut souhaiter à Los Angeles après toutes ces années de galère.

Une autre solution existe et on est sûr que vous y avez pensé aussi. Il s’agit de spamer les réseaux sociaux avec des bulletins de vote au nom de la légende de Nick Young et de convaincre deux ou trois lobbies d’influencer leurs amis joueurs et journalistes de permettre de réaliser le troll de l’année. Le plan de bataille est déjà prêt, il ne reste qu’à l’appliquer.

Source texte : Forbes Sports Money


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top