Bulls

Jimmy Butler a plumé les Hawks : 33 points pour Buckets, y’en a un qui veut ses Playoffs !

Déterminé par son envie de participer aux Playoffs, Jimmy Butler a encore été superbe pour ses Bulls. Une victoire face aux Hawks (106-104), qui permet à Chicago de retrouver sa place dans le Top 8.

Et une quatrième victoire sur les cinq derniers matchs, pour les hommes de Fred Hoiberg. Après nous avoir gonflé pendant environ six mois, voilà que la team de l’Illinois se met à jouer son meilleur basket au buzzer ! On ne va pas s’en plaindre, tout comme le leader des Bulls, qui était heureux de voir ses coéquipiers se donner autant que lui. Rajon Rondo, une nouvelle fois au four et au moulin, produisait le type de leadership et de sérénité que Butler attendait depuis octobre dernier. Nikola Mirotic, bombardé de rumeurs de transferts, était encore précieux à distance malgré une plus grande maladresse que lors des récentes rencontres. Robin Lopez, Denzel Valentine, Paul Zipzer, chacun mettait sa main dans la boue pour aider au projet collectif, celui de ne pas craquer face aux Hawks. Une équipe d’Atlanta qui se bat elle aussi pour garder sa place dans le Top 8, et qui possédait 9 points d’avance à 5 minutes de la fin. Habituellement, c’est le genre de matelas sur lequel on peut se reposer doucement, en ajoutant deux ou trois stops défensifs ainsi que quatre ou cinq points. Sauf qu’en face se trouvait un Jimmy possédé, par l’urgence du moment et en kif des responsabilités données.

Brillant dans sa gestion de l’attaque ces derniers jours, avec des passes décisives à foison et une belle capacité à ne pas forcer sur ses shoots, le All-Star savait qu’il allait devoir retrouver son mode. Peut-être pas son préféré, mais celui dont son équipe avait besoin. Celui du scoreur, du type bien clutch qui ne craque pas sous la pression, et fait exploser le United Center alors que la tension est palpable. Mirotic avait été meilleur marqueur des Bulls sur les trois dernières victoires ? Il fallait bien reprendre le scoring ce samedi, contre une défense d’Atlanta plutôt sérieuse. Kent Bazemore et Taurean Prince avaient beau se donner à fond, Butler était trop focus pour lâcher la gagne : les 9 derniers points des Bulls, dans tous les registres possibles. Du lancer, du mid-range, du caviar, sans craquer ni accumuler les erreurs, le money-time de Jimmy était assez merveilleux à regarder. Car au-delà de la performance d’un soir, c’était sa position dans la situation actuelle de Chicago qui le rendait encore plus impressionnant. En effet, l’armée rouge est blanche est actuellement à la lutte avec le Heat, les Pacers et les Hornets pour cette huitième place à l’Est. Un combat qui demande aux grands garçons de se montrer enfin présent. Et qui l’a fait hier soir ? Ding dong.

Avec 33 points dont les plus importants en fin de match, Jimmy Butler a encore une fois été clutch pour ses Bulls. Un garçon qui a pu énerver pas mal de monde cette saison, mais semble vouloir sa place dans le Top 8 plus que beaucoup de monde. Chicago y est, avec un calendrier des plus favorables : la balle est dans son camp, à Buckets de terminer le boulot.

Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top