Pistons

Preview Detroit – Miami : opération survie pour les Pistons, le Heat veut rallumer le feu

Pistons

Remobilisation urgente attendue à Detroit !

Source image : Slam Online

Les Detroit Pistons reçoivent le Miami Heat à partir de 1h30 au Palace d’Auburn Hills. Dernière chance pour eux de revenir sur le spot 8 à l’Est, détenu par le Heat…

Les Pistons font de la peine. En lutte pour une qualif en Playoffs, ils ont trouvé le moyen de perdre sept de leurs huit derniers matchs. Ils restent même sur quatre défaites consécutives face aux Nets, aux Bulls, au Magic et aux Knicks… une défaite au buzzer puis trois blowouts face à des équipes non qualifiées pour les Playoffs… ça la fout mal. Les Pistons proposent une parodie de basket match après match et semblent avoir lâché. Pourtant, dans ses propos à ESPN, le coach Stan Van Gundy, d’habitude si sévère avec ses troupes (oubliant parfois de se remettre en cause lui-même), refuse d’accabler ses joueurs :

“Même quand on était au plus mal, je pense que nos gars se battaient. Je ne pense pas qu’ils aient abandonné le navire, on était juste mauvais.”

Et, en effet, les Pistons n’ont aucune raison d’abandonner. Malgré cette spirale négative, Detroit est dixième à seulement un match et demi du huitième spot détenu par Miami, leur adversaire du soir. Ce match a des allures de dernière chance pour les Pistons. En cas de sursaut d’orgueil, ils reviendraient sur les talons du Heat et pourraient rêver d’une dernière campagne de Playoffs dans le Palace d’Auburn Hills avant de déménager à la Little Caesars Arena l’an prochain. Le Palace, les Pistons le retrouvent ce soir après un road-trip de quatre matchs. L’occasion ou jamais de se relancer. Mais ce sera sans Reggie Jackson, hors de forme selon son coach. Au rayon des bonnes nouvelles, les Pistons ont gagné deux des trois premières confrontations de la saison face à Miami.

Qui plus est, le Heat est affaibli. Whiteside joue avec la main bandée suite à sa blessure et ne peut même pas s’accrocher au cercle avec sa main droite. Dion Waiters est quant à lui absent pour son cinquième match consécutif. Une absence très préjudiciable puisque le Heat s’est incliné trois fois sans lui (face à Portland, Toronto et Boston), pour une seule victoire, peu glorieuse, face à Phoenix !

“C’est très différent [sans Dion Waiters]”, a commenté Goran Dragic dans le South Florida Sun Sentinel. “On peut voir qu’on n’a pas de deuxième joueur capable de porter la balle et d’attaquer la peinture ou de créer pour les autres.”

Goran Dragic lui-même évolue avec une douleur au pied gauche. D’ailleurs, les trois backcourts adverses en ont profité lors des trois dernières défaites de son équipe. Lillard a incrit 49 points, DeMar DeRozan 40 points et Isaiah Thomas 30 points. Ainsi, le Heat a stoppé sa folle remontée et regarde désormais vers le bas pour conserver sa place en Playoffs. Victoire impérative ce soir sous peine de voir les Bulls les déloger de leur huitième place et les Pistons revenir à un demi match.

Malgré leur année 2017 ahurissante, les joueurs du Heat ne sont pas encore assurés de voir la post-season. Il faut se remettre à gagner dès ce soir face à des Pistons à la rue en ce moment, mais qui abattront leur dernières cartes pour tenter de rester dans la course aux Playoffs.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top