Rockets

James Harden : premier joueur à 2000 points inscrits et 2000 points générés en une saison

James Harden

Une barbe gravée dans le marbre.

Source : YouTube

James Harden réalise une saison historique avec les Houston Rockets. Il est devenu hier le premier joueur de l’histoire de la NBA à marquer 2000 points et délivrer des passes décisives générant 2000 autres points dans la même saison.

Dans la course au MVP, qui va clairement se jouer entre Russell Westbrook et James Harden, l’un des principaux arguments en faveur du premier est qu’il réalise une saison historique. Triple-double de moyenne, record de triple-doubles sur une saison en ligne de mire, triple-double parfait, meilleur scoreur de la Ligue et meilleur marqueur, passeur et rebondeur de son équipe. Pas de doute, Russell Westbrook est ultra dominant et ultra historique. Mais son adversaire n’est pas en reste ! Hier, James Harden est devenu le premier joueur de l’histoire de la NBA à inscrire 2000 points et réaliser des passes décisives générant 2000 autres points lors de la même saison. Ironie du sort, il a atteint ce record face à Russell Westbrook, lors de la victoire nette et sans bavure des Rockets face au Thunder. Un duel de MVP qui a presque viré au blow-out, ça marque les esprits, même si le bon Russell a sereinement posé son triple-double. Ce record historique de James Harden est d’autant plus fort qu’il symbolise la saison des Rockets. Avec l’arrivée de Mike D’Antoni en tant que head coach, James Harden est passé à la mène pour devenir le chef d’orchestre du run and gun instauré par son entraîneur. Ainsi, les Rockets tournent à plus de 40 tentatives à 3-points par match et en convertissent plus de 14 par match et battent ainsi deux records détenus par les Warriors l’an passé, permettant à James Harden d’atteindre le seuil des 2000 points générés sur passes décisives. Le plus fou, c’est qu’il reste encore neuf matchs au barbu texan pour rendre son record encore plus inaccessible.

Mais James Harden n’a pas seulement marqué l’histoire de ce simple record cette année. Il a également compilé 53 points, 16 rebonds et 17 passes décisives contre les Knicks le 31 décembre dernier, devenant ainsi le premier joueur avec au moins 50 points, 15 rebonds et 15 assists sur un match. Evidemment, il va finir meilleur passeur de la Ligue. Mais au-delà de ses performances individuelles, les Rockets ont d’autres records collectifs à décrocher, à neuf matchs du terme de la saison. Tout d’abord, ils ne sont qu’à sept victoires du record de franchise de 58 victoires sur une saison, réalisé par Hakeem The Dream et consorts. Ils sont également à la poursuite du record des Nuggets de 136 matchs consécutifs avec au moins 100 points inscrits. Actuellement à 59, les Rockets en sont encore loin mais ont déjà amélioré le record de franchise. Enfin, Houston a en vue de terminer la saison en tant que meilleure attaque de NBA. Initialement destinés à terminer deuxièmes derrière d’intouchables Warriors, les Rockets sont revenus sur les talons de Golden State, avec 115,8 points marqués par match contre 115,9 pour Golden State.

Bref, on assiste à une saison historique entre deux chasseurs de records. Si la ligne statistique de Russell Westbrook est plus impressionante, James Harden peut se targuer de battre des records offensifs avec ses Rockets, qui vont à coup sur marquer l’histoire de la franchise.

Source: fanragsports.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top