Los Angeles Clippers

Les Clippers veulent la peau du Jazz : victoire 108-95, ça sent le changement au classement !

Blake Griffin
Source image : Pinterest

Avant qu’on se mette à régler nos horloges ce samedi, il y avait un match tôt et joué au Staples Center de Los Angeles : Jazz contre Clippers, ce sont les hôtes qui ont fait le job en gérant leur rencontre.

Non, il n’y aura pas eu de véritable bataille serrée sur cette affiche appétissante du début de soirée. On aurait bien aimé pourtant, que ça se bouge des deux côtés et qu’on obtienne un vrai finish, surtout entre deux équipes qui ont l’air plutôt destinées à se croiser en Playoffs. Malheureusement, si Doc Rivers a réussi à trouver les bons mots pour booster ses hommes, Quin Snyder n’a pas eu la même chance. En effet, l’entraîneur du Jazz a malheureusement dû faire face à la flemme de certains de ses joueurs, que ce soit en attaque comme en défense, ce qui déraille complètement une machine aussi sensible que celle de Salt Lake City. Pour que Utah soit chaud à prendre, il faut que tout le monde soit au diapason. Hélas, hier soir seuls Rudy Gobert et Joe Johnson étaient concentrés, mais leurs copains pas vraiment. Gordon Hayward qui se blesse, George Hill en mode 2013, Rodney Hood maladroit, même pas besoin de finir la phrase pour vous faire comprendre que le Jazz était à chier. Mais vraiment à chier, car la moindre tentative de comeback était loupée, alors que les Clippers n’étaient pas non plus divins devant leur public.

Quand Chris Paul loupe ses 8 tentatives à distance et Blake Griffin n’arrive pas à imposer sa carcasse dans la raquette adverse, on a tendance à transpirer dans Los Angeles. Alors que ce samedi ? Pas de problèmes. Il faut dire que la dernière défaite à Salt Lake City avait soûlé tout le monde, il fallait se venger immédiatement. Premier élément satisfaisant, la défense qui profitait parfaitement du manque d’inspiration de Utah pour étouffer Quin Snyder et son attaque. Deuxième élément, Jamal Crawford évidemment, rayonnant en sortie de banc et donnant des cours à tous les autres joueurs présents sur le parquet. Des cours de danse, soyons précis. Le vétéran y allait de ses 28 points dans toutes les positions farfelues, du Jamal dans le texte finalement. Et enfin troisième élément, cette victoire permettant à l’écart de se réduire dans la quête du spot numéro 4 au sein de la Conférence Ouest. Plutôt réservée au Jazz ces dernières semaines, elle pourrait finalement revenir aux Clippers avec ce type de succès. Il faudra confirmer contre Sacramento puis surtout Washington la semaine prochaine, mais DeAndre Jordan et ses potes peuvent regarder Utah dans les yeux et se dire à dans deux semaines : si en plus Los Angeles récupère l’avantage du terrain, attention…

Sérieux en début de match, pas vraiment inquiétés par la suite, les Clippers ont pris leur revanche sur le Jazz avec cette belle victoire, qui pourrait entamer un fat processus de remplacement au niveau des spots 4-5 à l’Ouest : et si ces deux franchises inversaient leur numéro d’ici quelques jours ?

Couverture

2 Commentaires

2 Comments

  1. Nico#14

    26 mars 2017 à 12 h 12 min at 12 h 12 min

    Qui a le tie breaker entre Jazz et Clippers s’ils terminent égalités?

    • Benoît Carlier

      26 mars 2017 à 12 h 36 min at 12 h 36 min

      Les Clippers ont gagné trois de leurs quatre confrontations directes cette saison.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top