Bucks

Giannis Antetokounmpo a encore fait mal : 34-13-5-2-3, vous avez le nouveau code Wifi ?

Quand Giannis Antetokounmpo veut les Playoffs, c’est pas à moitié ! Le monstre des Bucks a démarré son match comme un buffle, et l’a terminé comme un grand pour taper les Hawks à la maison.

Match important pour Milwaukee, très important. Non pas que l’adversaire du soir fût dans sa meilleure forme ou parmi l’élite de ces derniers temps, mais important dans le test qu’il représentait. Car après un roadtrip satisfaisant et qui voyait les Bucks remporter quatre de leurs six rencontres, le premier match à la maison représentait un vrai challenge. Souvent, chez ces jeunes équipes cherchant à se faire une place au soleil (ou dans la forêt dans ce cas précis), le retour d’un roadtrip peut souvent être un piège car on prend pour acquis que jouer devant son public “suffira” à faire la différence. Et d’ailleurs, avec des Hawks qui tenaient dans la partie derrière un gros Dennis Schröder, on sentait la connerie rapidement arriver. Pas de Paul Millsap pour Atlanta, mais une équipe en visite qui restait sur 5 défaites de suite, il y avait clairement moyen que cela se fâche en face. Maintenant, comme mentionné à l’instant, le test local était de voir si les Bucks allaient finir le job comme des grands, et montrer leurs progrès sur NBA TV. Au final ? C’est bien ce qui s’est produit, grâce à quelques beaux stops défensifs.

Collectivement, les poulains de Jason Kidd parvenaient à boucler le match en étouffant les joueurs de Mike Budenholzer, et comme par hasard on retrouvait un certain Freak au milieu du bordel. Avec ses immenses bras, ses phalanges de la taille de parasols et son intensité naturelle, Giannis Antetokounmpo devait faire la différence. C’est lui qui donnait le ton d’entrée, avec une avalanche de points dont un moulin à vent rotation maximale sur le pauvre arceau du coin, histoire de montrer la voie à ses potes. Pas de conneries à deux semaines de notre objectifs principal, pas de conneries en ayant la possibilité de retrouver les Hawks à la 5ème place du classement. Sur une ultime tentative signée Ersan Ilyasova, le garçon et ses coéquipiers faisaient le nécessaire pour remporter un nouveau match sur ce sublime mois de mars, qui les voit valider 11 victoires sur 14 rencontres. Mine de rien, nos copains les Bucks ne seront pas les plus beaux cadeaux à prendre au premier tour des Playoffs, surtout si l’animal de Grèce continue sur un tel rythme. Après la destruction des Kings, ce sont les Hawks qui ont pris tarif : le tarif Giannis, complète et avec supplément fromage.

Veuillez vous connecter au réseau Antetokounmpo : 34 points, 13 rebonds, 5 passes, 2 interceptions et 3 contres. En ce moment, c’est de la fibre optique que le All-Star est en train de nous envoyer, et ce sont les Bucks qui en profitent en premier !

Couverture

1 Comment

1 Comment

  1. François

    25 mars 2017 à 14 h 28 min at 14 h 28 min

    Stats de maboule mais ce qui me choque c’est son ratio +/- sur le match. -4 ça fait un peu moche pour un leader…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top