Suns

Devin Booker dans la légende : 70 points à Boston, 10ème plus gros total de toute l’histoire !

Dans la défaite logique des Suns à Boston hier soir, le vainqueur et le score final n’avaient quasiment pas d’importance. Car ce vendredi ? C’est une performance historique que Devin Booker a offert au public du TD Garden.

Soixante-dix.

Soixante… dix.

Cinquante plus vingt, quarante plus trente, tournez ce total comme vous voulez, mais prosternez-vous surtout devant l’arrière des Suns, qui est entré dans une zone absolument légendaire devant des fans à ses pieds. Le match ? Boston l’avait en main, sans trembler, avec la première place dans leur viseur pendant que le tank de l’Arizona tournait à plein régime. Mais avec un sniper qui chauffait déjà en début de rencontre, on se demandait si Earl Watson allait le laisser s’amuser. C’est peu dire si Booker a pris le TD Garden pour sa salle de jeu personnelle, rentrant absolument tous les tirs possibles et imaginables en seconde mi-temps : 51 points après la pause, des shoots venus d’ailleurs, des lancers rentrés comme des perles et un public ébahi, il fallait voir ces fans habillés en vert applaudir un artiste au sommet de son art. Car c’est bien cette scène qui rendait la soirée surréaliste. Les Suns, largement menés au score, qui donnaient la balle à Devin et le laissaient planter selon ses instincts. Un défenseur, deux défenseurs, une faute volontaire sur lui, des coéquipiers estomaqués sur le banc, il n’y avait rien à faire pour jouer la pépite formée à Kentucky. La défaite n’avait d’ailleurs pas d’importance, Phoenix avait déjà ses yeux rivés sur la Lottery. Mais avec un jeune auteur d’une telle performance, elle peut aborder l’avenir avec un sourire aussi beau que Devin.

70 points, 21 sur 40 au tir, 4 sur 11 à trois-points,  24 sur 26 aux lancers
8 rebonds, 6 passes et 3 interceptions en bonus

Devin Booker n’est pas seulement devenu le plus jeune joueur de l’histoire à planter 70 points. Il n’est pas seulement devenu le 4ème joueur autre que pivot à atteindre cette barre. Il n’a pas seulement explosé le record de Tom Chambers chez les Suns qui était de 60 points. Il n’a pas seulement planté le plus gros total de points de l’histoire face aux Celtics. Ce que Booker vient de faire ? C’était tout simplement la 10ème plus belle performance de tous les temps en NBA. Le plus gros total de points depuis Kobe et ses 81 points. Et encore, on aura le temps de tourner cette soirée dans tous les sens, le Mamba jouait une équipe de Toronto dont la défense était réputée pour sa fraîcheur. Là on parle de Boston, au TD Garden donc pas à domicile devant les cactus. Non, très honnêtement, ce vendredi 24 mars 2017 est à inscrire dans l’histoire de la Ligue, en ayant vu un joueur prendre feu comme jamais à seulement 20 ans. Vingt ans ! L’avenir est rayonnant pour Devin Booker, ce qui est assez pratique quand on évolue chez les Suns… La défaite est peut-être là, mais la NBA était à ses pieds cette nuit. Et quand c’est le cas lorsque vous n’avez même pas l’âge d’acheter une binouze chez l’Oncle Sam, vous en avez des grosses.

Wilt Chamberlain, Kobe Bryant, David Thompson, Elgin Baylor, David Robinson… et Devin Booker. L’arrière des Suns devient le 6ème joueur de l’histoire à planter 70 points minimum sur une rencontre. Pas mal pour un joueur choisi en 13ème place seulement de la Draft 2015…

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top