Mavericks

Les Mavericks s’en sortent face aux Clippers : 97-95, le tarif quand ton meilleur joueur est DeAndre Jordan

Doc Rivers
Source image : youtube

Pour ce deuxième choc de la nuit à l’Ouest, les Mavs recevaient les Clippers avec le petit espoir de rester dans la lutte pour les Playoffs, alors que les Clippers volent pour le moment sous le radar et testent le ventre mou des places playoffables. Un Jordanico comme on les aime, avec son lot de suspense en fin de match et une fin heureuse pour les locaux.

On préfère par contre vous prévenir, ceux qui s’attendaient à une orgie offensive de type All-Star Game peuvent passer leur chemin. Car quand DeAndre Jordan est votre… meilleur atout offensif à la mi-temps, c’est peut-être qu’il faut réfléchir à un nouvel angle d’attaque. Sauf que de nouvel angle d’attaque il n’y aura pas et c’est à un match équilibré mais assez illisible auquel nous aurons eu droit cette nuit à l’American Airlines Center. Des leaders la tête dans le derche, un écart qui fait le yoyo et comme l’impression que personne ne voulait gagner ce match, comme si c’était un vulgaire Kings-Suns. Les hommes forts côté Dallas ? Seth Curry et Dirk Nowitzki, le frère de et la légende s’occupant de gérer une grande partie du scoring en compagnie d’un Harrison Barnes qui continue de grandir doucement mais sûrement. La preuve d’ailleurs… juste ci-dessous.

Nous sommes dans la dernière minute, les hommes de Rick Carlisle mènent d’un point et personne n’a encore décidé de remporter ce foutu match…

Jamal Crawford perd le ballon, Harrison Barnes manque son tir, Chris Paul manque son tir sur un air ball diablement vilain, dîtes le les gars si ça vous emmerde. A 10 secondes de la fin, c’est une nouvelle fois l’ancien ailier des Warriors qui offrira aux Clippers l’occasion de tuer le match en se faisant piquer le ballon par Luc M’Bah A Moute. Mais ce soir tout le monde a décodé d’être sympa avec tout le monde et c’est finalement Blake Griffin qui… se fera subtiliser la gonfle par… Harrison Barnes, et big up à ceux qui suivent sans s’endormir. Un air ball à quatre mètres de Chris Paul, un choke de Blake Griffin et finalement un dernier tir raté au buzzer par J.J. Redick, une dernière minute bien maitrisée par les Clippers qui n’auraient peut-être pas fait mieux s’ils avaient vraiment décidé de perdre ce match. DeAndre Jordan termine avec 14 points et 18 rebonds à 6/6 au tir mais compliqué tout de même de se dire que ce soir le maçon californien était peut-être la plus belle chance de marquer pour Lob City. Un scénario qui fait en tout cas les affaires de Dallas, qui garde du coup un tout petit espoir de postseason, alors que les Clippers restent cinquièmes, à la merci du Thunder et même des Grizzlies qui squattent à 2,5 victoires derrière. Faut le dire les gars si vous voulez jouer les Spurs au premier tour hein.

Prochain rendez-vous pour Lob City, dimanche face à… Utah, pour une rencontre au sommet entre deux équipes en tout cas bien parties pour se rencontrer un paquet de fois au printemps… Pour les Mavs ce sera du Dino au menu, mais pas sûr que le prochain adversaire soit aussi généreux…

stats mavs

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top