Los Angeles Clippers

Chris Paul serait isolé aux Clippers : tous ses amis sont restés sur le banana boat

Chris Paul

Pourquoi personne ne m’aime ?

Source image : YouTube - State Farm

Chris Paul est, à n’en pas douter, l’un des meilleurs meneurs de l’histoire. Pourtant, il peine à faire gagner son équipe, ce qui révèle un problème de relationnel avec ses coéquipiers.

Depuis que Chris Paul a rejoint les Los Angeles Clippers en 2011 en provenance de New Orleans, la franchise se détache petit à petit de l’étiquette de bonnet d’âne de la Ligue qui lui collait à la peau. Historiquement, les résultats médiocres des Clippers font de la peine à côté de leurs illustres voisins, les Los Angeles Lakers. Or, les rôles s’inversent depuis plusieurs années. Alors que les Lakers font figure de cancres de la Conférence Ouest, les Clippers s’affirment comme l’une des meilleures équipes de la Ligue, sous l’impulsion de CP3. L’effectif évolue ensemble depuis plusieurs saisons, notamment le noyau dur : Chris Paul, Blake Griffin et DeAndre Jordan. Alors qu’on les attendait au tournant pour passer un cap en Playoffs cette année, les Clippers donnent l’impression de régresser ! Certes, c’est en partie dû aux blessures. En effet, Paul et Griffin n’ont disputé que 40 matchs ensemble cette saison. Mais cela peut aussi s’expliquer par le fait que les deux joueurs auront la possibilité d’être free agent cet été !

Et si l’approche de la Free Agency est si déstabilisante pour cet effectif, c’est le signe que quelque chose ne tourne pas rond. Selon Bleacher Report, qui se réfère à une source proche de l’équipe, l’ambiance n’est pas saine à Lob City. En particulier, Chris Paul serait d’un naturel plutôt rigide ce qui l’isolerait du reste du vestiaire :

“Personne n’est vraiment ami avec Chris.”

Selon une autre source, Chris Paul serait plus proche de son coach Doc Rivers que d’aucun de ses coéquipiers. Voilà qui pourrait expliquer le manque de solidarité qui se dégage de cette équipe cette saison. L’intensité, les efforts et l’agressivité défensive, tous ces intangibles qui vous font gagner un match ne sont pas réguliers chez les Clippers. A l’approche des Playoffs, rien ne laisse présager une belle fin de saison pour les Angelinos.

Si tout le monde s’accorde à dire que Chris Paul est un immense joueur, son étiquette de loser lui colle à la peau. A lui de montrer qu’il est capable d’avoir le leadership nécessaire pour emmener loin les Clippers en Playoffs ! Ensuite seulement il sera temps de parler de Free Agency.

Source texte : Bleacher Report

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top