Knicks

Carmelo Anthony a du mal avec le jeu en triangle : voilà qui ne va pas arrondir les angles avec Phil Jackson !

Phil Jackson et Carmelo Anthony

Melo risque de ronger son frein longtemps avec les Knicks…

Source : montage TrashTalk

Pour expliquer la terrible baisse de régime des New York Knicks depuis Noël,  Carmelo Anthony évoque à demi-mots le jeu en triangle que veut mettre en place Phil Jackson Jeff Hornacek…

New York affichait encore un bilan positif à Noël, avec 16 victoires pour 13 défaites, suffisant pour être dans la course aux Playoffs. Mais depuis, c’est la débâcle : les Knicks restent sur 11 victoires pour 32 défaites. Tellement catastrophique qu’aujourd’hui, c’est opération tanking chez les Knicks qui viennent d’enchaîner quatre défaites de suite et peuvent “espérer” finir avec le troisième pire bilan de la Ligue. Le tanking est un terrible aveu d’échec quand on pense au recrutement que Phil Jackson avait annoncé comme royal. Oui mais voilà, Joakim Noah n’est plus le pivot si précieux en défense et intelligent en attaque qu’il était. Son corps l’a lâché. Derrick Rose, lui aussi lâché par ses genoux, garde un niveau correct mais n’est plus que l’ombre de lui-même, loin du niveau du plus jeune MVP de l’histoire de 2011. Enfin, Brandon Jennings, que certains voyaient déjà comme le Sixth Man of the Year, a tellement déçu qu’il est déjà parti du côté de Washington. Concernant la chute libre de son équipe, Carmelo Anthony a lui donné une autre explication au New York Post :

“Je pense qu’avant nous jouions plus vite et avec plus de liberté au cours du match. On a ralenti, notre tempo a ralenti. C’est dur de réajuster un système entier en cours de saison” déplore Melo.

Sans le nommer, Melo pointe clairement du doigt le jeu en triangle, si cher à Phil Jackson, l’actuel président des New York Knicks. C’est ce système que Jackson a imposé à son coach, Jeff Hornacek, et c’est un échec absolu. Alors que le jeu rapide importé des Suns par Hornacek marchait relativement bien en début de saison et semblait plaire aux joueurs, Jackson a voulu imposer sa patte depuis janvier. Il a voulu recycler ses vieilles recettes qui fonctionnaient avec les Bulls et les Lakers. Mais il est peut-être temps de se réveiller M. Jackson ! Dans cette équipe des Knicks, il n’y a ni Michael Jordan, ni Scottie Pippen pas plus qu’il n’y a de Kobe ou de Shaq. Le jeu en triangle n’est pas adapté à l’effectif et encore moins au basket moderne. Mais le Zen Master ne semble pas l’avoir compris, en témoigne les déclarations récentes de Jeff Hornacek à ESPN qui a annoncé que les Knicks joueraient exclusivement en triangle la saison prochaine ! Au grand désespoir de Carmelo Anthony :

“Je ne veux même pas parler de ça, ou du prochain camp d’entrainement. Trop, c’est trop. Je ne veux pas en parler. Je ne veux pas parler de ce qui se passera l’an prochain. C’est dur pour moi d’y penser.”

La situation sportive est déplorable chez les Knicks et l’atmosphère ne semble pas être plus saine. Le président Phil Jackson est en froid avec son franchise player et impose ses méthodes au coach. Auréolé de ses 11 titres de champion en tant qu’entraineur, il est intouchable. Pourtant, il serait temps d’ouvrir les yeux…

Source texte : New York Post 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top