Nuggets

Les Nuggets tabassent Cleveland à la maison : 126 à 113, Denver veut ses Playoffs cette saison !

Nikola Jokic
Source image : YouTube

Jamais facile d’accueillir le champion en titre dans sa salle de jeu, mais les Nuggets n’ont pas craqué devant l’enjeu de la rencontre : victoire des hommes de Mike Malone, sans trembler.

On en parlait justement hier soir, de l’importance de ce match pour Nikola Jokic et ses potes. Avec des Blazers de plus en plus agressifs et effaçant leur retard au classement soir après soir, il fallait que les Nuggets se reprennent. Que les deux défaites consécutives face aux Rockets ne soient pas symboliques du début de la fin. La meilleure façon de se rattraper ? Jouer les Cavs et assurer, devant un public chaud-bouillant et prêt à faire le push de fin de saison. La chance du soir, pour Denver, c’était d’avoir justement droit à une équipe démotivée de Cleveland. Carton jaune pour les hommes de Tyronn Lue, alors que le weekend dernier un entraînement avait été spécialement réalisé pour préparer la défense locale des Playoffs, celle-ci explosait totalement face aux initiatives des Nuggets. Back-door sur back-door, repli trop léger, aucune couverture à distance et rebonds offensifs laissés aux intérieurs adverses, le champion en titre se croyait tout permis en pouvant réaliser un fameux run de patron… mais non. Pas cette fois. Dans le troisième quart-temps, Kyrie et LeBron tentaient justement leur comeback ultime, mais l’effort de groupe était trop pauvre pour espérer quoi que ce soit.

Disons que, de base, prendre 73 points en première mi-temps n’est pas la meilleure des options pour remporter un match de panier-ballon. Mais c’est dans l’effort que Denver régalait hier soir, laissant les jeunes abuser de la fatigue adverse et un poil de désobligeance. Kenneth Faried, superbe en sortie de banc, Mason Plumlee, solide malgré quelques soucis de fautes, Gary Harris, Jamal Murray, Will Barton et Wilson Chandler, ce genre de taf collectif qui a fait des Nuggets une des darlings de la NBA cette saison, et permettait à ce groupe de l’emporter aisément hier soir. Sans avoir à compter sur un immense Nikola Jokic, sans avoir à se baser sur une adresse extérieure affolante, les soldats du Colorado ne faisaient que respecter leur devoir principal en étant concentrés pendant 48 minutes. De quoi maintenir la distance avec des Blazers en mode comeback ces derniers temps, de quoi nous offrir aussi un somptueux… Portland – Denver dans l’Oregon mardi prochain. Un match absolument immanquable, pour nous fidèles au poste mais aussi pour eux, jeunes joueurs de la franchise qui méritent d’aller en Playoffs.

C’est bien ce test, celui du 28 mars chez les Blazers, qui définira la saison des Nuggets. Pas dans sa totalité, mais dans la capacité du groupe à pouvoir faire le job face à la pression. Hier soir ce fût le cas contre Cleveland, on demande la deuxième partie dans 5 jours !

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top