Magic

Rob Hennigan sur un siège éjectable : le tour de magie a déjà trop duré à Orlando

Rob Hennigan

Le plus jeune GM de la Ligue est sur le point de perdre son job.

Source image : YouTube/Fox Sports Florida

Le plus jeune GM de la Ligue ne pourra peut-être plus s’en vanter très longtemps. Miné par les mauvais résultats du Magic, Rob Hennigan devrait être remercié à la fin de la saison qui s’achève.

Nommé à la tête du projet à seulement 30 ans, Rob Hennigan a eu du temps pour construire une équipe qui lui correspondait depuis 2012. Mais cinq ans plus tard, force est de constater qu’Orlando n’a pas beaucoup progressé. Le bilan du Magic depuis son arrivée ne parle pas en sa faveur et ce n’est pas la saison en cours qui va améliorer cette impression. Actuellement 14è de la Conférence Est avec 26 victoires au compteur, l’équipe d’Evan Fournier est très loin des ambitions affichées en début de saison qui laissaient espérer une qualification en Playoffs. Aujourd’hui, les Floridiens se contentent des souvenirs de Shaquille O’Neal ou de Dwight Howard plus récemment pour revivre des soirées bouillantes au printemps. Le point de non-retour semble avoir été atteint alors que de nombreuses sources d’ESPN indiquent que Rob Hennigan vivrait ses dernières heures à Disneyland malgré l’année restante sur son contrat.

Pour ses premiers pas dans le métier, l’ancien assistant GM de Sam Presti à Oklahoma City n’a pas connu une qualification en post-saison. Plus triste encore, la onzième place à l’Est obtenue en 2016 correspond à son meilleur classement en cinq saisons passées à construire cet effectif. En 2012, il avait commencé par échanger Dwight Howard aux Lakers mais ce sont surtout ses choix récents qui laissent perplexes les fans et l’actionnariat du Magic. Il avait offert un contrat de 32 millions de dollars sur 4 ans à un Channing Frye vieillissant en 2014. L’été dernier, il avait noué un accord avec son ancien boss au Thunder en envoyant Victor Oladipo, Domantas Sabonis, Ersan Ilyasova et un premier tour de Draft pour récupérer Serge Ibaka. Ce dernier ne trouvera jamais vraiment sa place à Orlando où la liste d’intérieurs était plus longue que ses bras. Résultat, il sera envoyé à Toronto contre Terrence Ross et un premier tour de Draft. Au moment de faire les comptes, c’est quand même très cher payé pour un arrière qui n’était même pas titulaire aux Raptors et un pick qui sera plus près du 30è choix que du premier. On peut rajouter à ça l’échange de Tobias Harris et son tout nouveau contrat contre Brandon Jennings et Ersan Ilyasova avant la deadline de 2016. Un choix incohérent alors que le Magic semblait vouloir bâtir quelque chose autour de l’actuel Piston quelques mois auparavant. Si on ne peut pas reprocher à Rob Hennigan d’avoir essayé des choses, les résultats parlent d’eux même et il est temps pour Orlando de changer de cap.

Alors que le nom de Doc Rivers a déjà été avancé pour prendre la suite de Rob Hennigan à Orlando, le père d’Austin a rappelé qu’il restait en contrat chez les Clippers et qu’il n’avait aucune intention de partir. Le Magic devra donc aller voir ailleurs pour tourner la page et changer de dynamique après cinq années de bricolage.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top