NCAA

Les highlights de Jonathan Isaac cette saison : bras interminables, talent indescriptible

Son profil complet avait été réalisé par nos soins il y a quelques mois, afin de souligner l’énorme potentiel qu’il possède dans ses grandes mains : Jonathan Isaac a confirmé cette année à Florida State, la NBA l’attend.

C’est un des garçons les plus intrigants de cette cuvée 2017, pour plusieurs raisons assez évidentes. Maigrelet mais possédant des dimensions parfaites pour le jeu actuel, Isaac est une sorte de freak à la Giannis, Durant et compagnie, capable de cavaler en coast-to-coast et dégainer à trois-points. Quand vous faites 2m08 et que vous avez la mobilité de Kyrie Irving, difficile de ne pas s’extasier devant vos possibilités. Et c’est justement ça qui fait de Jonathan un prospect si curieux. Miser sur son potentiel, ou être aveuglé par sa ressemblance avec les stars d’aujourd’hui ? Pour chaque Kevin Durant, il y a un Bruno Caboclo. Entre ces deux extrêmes, on peut trouver des justes milieux, mais Isaac semble plus proche du premier que du second. Car dans sa façon de comprendre le jeu, le handle qu’il possède déjà et son fouetté, le produit formé à Florida State est en avance pour son âge. Un poil moins offensif qu’un Brandon Ingram dans sa variété, limite plus léger que le longiligne ailier des Lakers, Jonathan a offert près de 12 points, 8 rebonds et 2 contres de moyenne avec 35% de réussite à distance. Le prototype de la NBA moderne, qui peut switcher sur tous les postes et apporter des moments de folie sur tout-terrain.

S’il devra se renforcer musculairement pour tenir face aux baobabs de la Ligue, Jonathan Isaac reste une pépite à développer, qui pourrait très bien devenir la surprise de cette Draft 2017.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top