Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : des duels de malade dans tous les sens, ça sent la soirée record

TrashTalk Fantasy League

John Wall vs Isaiah Thomas, Russell Westbrook vs Stephen Curry, Blake Griffin vs Kyle O’Quinn. Ouloulou.

source image : retgproductions.fr

Ceux qui ont joué la saison dernière le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Un constat à peine écorché par les perfs de martiens offertes depuis le début de saison par quelques Monstars. Pour vous aider – ou au moins essayer – nous vous proposerons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit à venir. Et on commence dès maintenant avec les bonnes affaires et les pièges des sept rencontres de ce soir.

WARNING : la fin de saison approchant, nos amis les coachs vont tous s’amuser à laisser leurs stars au repos, en l’annonçant parfois au dernier moment bien sûr. Ceci est indépendant de notre volonté, donc merci de ne pas nous envoyer des œufs ou tout autre objet. On vous conseille d’ailleurs de bien checker Twitter, TrashTalk et le journal de 20h avant de valider vos decks, sous peine de mauvaises surprises.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Paul George (contre Utah) : si Paulo ne s’approche pas trop de la raquette du futur DPOY, la barre des 30 devrait être dépassée sans trop de problèmes.

Rudy Gobert (à Indianapolis) : impérial dans les airs, Rudy se prépare pépouze à disputer ses premiers Playoffs en nous lâchant des doubles-doubles de porc à chaque match.

John Wall (à Boston) : énorme choc ce soir, et c’est dans ce genre de match que l’on voit qui sont les vrais patrons.

Isaiah Thomas (contre Washington) : énorme choc ce soir, et c’est dans ce genre de match que l’on voit qui sont les vrais patrons.

Stephen Curry (à Oklahoma City) : le Thunder est souvent la biatch de Steph. Une soirée qui peut vite devenir légendaire.

Russell Westbrook (contre Golden State) : le fifou est toujours à la poursuite de son historique record. Une soirée qui peut vite devenir légendaire.

Nikola Jokic (à Houston) : Saint Jokic continue d’écraser son énorme boule sur toute la Ligue, à base de gros triple-doubles et de no-look pass. Et pas sûr que Clint Capela soit le nouveau Jokic stopper…

James Harden (contre Denver) : le bonhomme lâche des 40/10/10 tous les soirs depuis dix jours. Y’a un trophée de MVP à aller chercher, le mec est en mission.

Chris Paul et Blake Griffin (contre New-York) : Laurel et Hardy adorent jouer les Knicks, attention à l’indigestion de picks and rolls. Attention également au blow-out mais logiquement en TTFL, ce soir c’est 40 chacun, minimum.

# Les bons spots du jour
Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Dwight Howard (à Charlotte) : D-12 sera ce soir le point d’ancrage principal dans la raquette des Hawks. Ça peut finir en 20/20 cette affaire.

Kemba Walker (contre Atlanta) : le Ranger n’est pas très en forme depuis quelques matchs mais la trentaine peut être atteinte sans trop de problème ce soir si Kembaba ne joue pas les croqueurs bourrés.

Dario Saric (à Orlando) : il est beau, il sent le sable chaud, et il est en train d’aller cueillir tranquillement son trophée de ROY.

Nikola Vucevic (contre Philadelphie) : si c’est Jahlil Okafor qui défend sur lui, Niko pourrait bien dépasser la barre des 100 points.

Gordon Hayward (à Indianapolis) : beau duel avec Georgio et de bonnes chances de scorer un max ce soir. Personne n’en parle de Gordie, mais c’est très très fort.

Bradley Beal (à Boston) : voir à John Wall, avec quelques bourrelets en plus.

Al Horford (contre Washington) : voir à Isaiah Thomas, avec quelques centimètres en plus.

Klay Thompson et Draymond Green (à Oklahoma City) : les deux lieutenants du double-MVP ont évidemment tout ce qu’il faut pour s’essuyer les semelles sur le Thunder. Attention à la défense de Roberson sur Klay, mais on parle quand même d’un mec qui a déjà scoré 60 points en un match.

Carmelo Anthony (à Los Angeles, Clippers) : Melo est sûrement très pressé d’en finir avec cette saison, mais il serait fort sympathique de nous envoyer encore quelques gros matchs.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Dennis Schröder et Tim Hardaway Jr (à Charlotte) : deux hommes capables de monter dans les 40. Ou dans les 7.

Jahlil Okafor et Robert Covington (à Orlando) : deux hommes capables de monter dans les 40. Ou dans les 7.

Evan Fournier et Elfrid Payton (contre Philadelphie) : le backcourt le plus talentueux de la Ligue, à moins que ce ne soit celui du Thunder. Gloups.

George Hill (à Indianapolis) : sera probablement motivé face à son ancienne franchise. Assez bipolaire au niveau des perfs individuelles mais peut monter à 40 très vite.

Myles Turner et Jeff Teague (contre Utah) : de belles match-ups pour les deux assistantes de Paulo, petite option sur Jean-François car Myles aura vraiment fort à faire face à Rudy.

Otto Porter Jr, Marcin Gortat, Markieff Morris, Bojan Bogdanovic et même Ian Mahinmi (à Boston) : c’est par l’un de ces mecs-là que viendra peut-être la lumière ce soir pour cette affiche de l’Est.

Avery Bradley (contre Washington) : le roquet des C’s aura énormément de taf en défense, mais il semble avoir assez de cardio pour gérer des deux côtés du terrain, contrairement au rédacteur de cet article.

Victor Oladipo, Enes Kanter, Steven Adams et même Doug McDermott (contre Golden State) : le supporting cast du Thunder devra être au rendez-vous pour éviter la grosse douille. En faisant en sorte d’offrir un TD à RW. Merci.

Danilo Gallinari, Wilson Chandler, Will Barton et même Mason Plumlee (à Houston) : mais pas Roy Hibbert.

Ryan Anderson, Eric Gordon et Lou Williams (contre Denver) : ces trois-là vont prendre 50 tirs du parking, faudrait juste savoir combien vont tomber dedans.

Kristaps Porzingis, Derrick Rose et même Kyle O’Quinn (à Los Angeles, Clippers) : surtout Kyle O’Quinn en fait.

DeAndre Jordan (contre New-York) : on l’aime bien Kyle O’Quinn hein, mais pas sûr qu’il puisse empêcher Dede de prendre ses 18 rebonds.

 

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Paul Millsap : soldes.

Joel Embiid : sieste.

Kevin Durant : zone de.

Voilà mesdames messieurs, faîtes le bon choix et rendez-vous demain pour faire les comptes, à base de top-picks on l’espère. En espérant que nos conseils seront des plus avisés…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top