News NBA

Adam Silver a une solution pour éviter les joueurs mis au repos : un calendrier… plus espacé

Adam Silver
Source image : thecubiclane.com

Les Warriors qui mettent leurs cadres au repos samedi dernier, les Cavs qui font de même avant-hier, la NBA voit ses fans rouspéter et Adam Silver sait qu’il doit intervenir : le boss s’est exprimé sur ce sujet piquant, auprès d’USA Today.

Compliqué, ce dossier. Pour tout un tas de raisons, mais principalement le nombre d’éléments à prendre en compte afin de parfaitement comprendre ce qui doit être exécuté dans les coulisses de la NBA. Dans une fin de saison qui voit les grosses cylindrées se préparer pour les Playoffs, Adam Silver a malheureusement dû subir deux tacles à la gorge en antenne nationale, sur deux weekends successifs. Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green mis au repos face aux Spurs, puis LeBron James, Kyrie Irving et Kevin Love mis au repos face aux Clippers. Raisons différentes, contextes différents mais résultats similaires, deux grosses affiches ont été trollées par des décisions de franchises qui pensent avant tout à la suite, ce qui est normal du point de vue des entraîneurs. Cependant, la NBA reste un business qui doit trouver des solutions à chaque problème, et le patron s’y est déjà penché depuis des lustres. Comment faire pour éviter ce type de situation ? Comment limiter les engueulades avec des fans, qui payent une fortune pour voir l’équipe C des Cavs ou des Warriors ? Interviewé il y a quelques jours, Silver a été le plus clair possible sur ses intentions comme les modifications à venir.

Nous avons réduit le nombre de matchs joués en pré-saison, afin d’ajouter une semaine complète au calendrier de la régulière. Comme je l’ai dit précédemment, chaque jour de plus crée une énorme différence dans le calendrier. Cette semaine de plus va pouvoir nous permettre de réduire le nombre de back-to-backs, réduire le nombre de fois où nos équipes doivent jouer quatre fois en cinq jours, et cela permettra aux entraîneurs d’offrir davantage de repos à leurs joueurs.

Et on espère que dans ce processus, cela réduira le nombre de fois où les joueurs seront mis au repos lors des matchs marquants. Je dois reconnaître, cependant, qu’il n’y a pas de solution aisée à ce problème. Et je compatis pour ces fans qui payent leurs places ou se mettent devant la télé afin de voir leurs joueurs préférés, et ces derniers ne sont pas là. Mais nous devons aussi être réalistes devant les progrès de la science et la corrélation directe qui a été trouvée entre la fatigue et les blessures. Et aussi dur que ce soit pour nos fans de ne pas pouvoir regarder leurs joueurs préférés jouer, c’est mieux que d’avoir ces mêmes joueurs absents pendant de longues périodes. On essaye constamment de trouver la meilleure balance possible. Et clairement, un des moyens pour réduire ces situations de mise au repos est d’ajouter des jours au calendrier, car ceux-ci pourront représenter des jours additionnels de repos.

Personne ne veut réduire le calendrier. Les joueurs ne veulent pas, la NBA ne le veut pas et je ne pense pas que nos fans le souhaitent non plus. Mon ressenti, c’est que lorsque la saison est finie, les fans se tournent rapidement vers la Summer League et veulent encore plus de basket lié à la NBA. Maintenant, peut-on faire encore mieux pour permettre aux joueurs de rester en pleine forme sur les parquets ? Je pense que oui.

Lors de nos discussions permanentes avec les dirigeants des franchises, il est bien moins question de réduire le calendrier que de l’allonger, afin de créer davantage de repos.

Lors de la signature du nouveau CBA, il était en effet précisé que la saison démarrerait plus tôt dès l’année prochaine. Une annonce logique, qui suivait notamment la demande des joueurs à obtenir un véritable All-Star Break d’une semaine, plutôt que trois faux jours de repos. Et pour continuer dans ce sens, la Ligue a également annoncé que lors des Finales à venir, les équipes posséderaient un jour de repos en plus, afin d’éviter des conclusions sur les rotules. Maintenant, jusqu’où cet étirement pourra être effectué ? Démarrer le camp d’entraînement plus tôt, pour démarrer la pré-saison plus tôt et réduire le nombre de matchs joués avant la vraie saison ? Ce qui semble sûr et certain, c’est que la NBA touchera davantage au début plutôt qu’au finish : les entraîneurs et propriétaires ont été très clairs sur leur désir de ne pas voir les Finales durer jusqu’à fin-juin voire début-juillet. Avec la Draft qui arrive à toute vitesse et les agents-libres disponibles sur le marché dès le 1er jour du septième mois, difficile de toucher au printemps. Par contre, l’automne pourrait subir des modifications plus nombreuses, comme par exemple 3 matchs de pré-saison seulement, au lieu de 5 à 7 comme cela a pu être le cas encore dernièrement.

Ce qui est clair, c’est qu’Adam Silver et la NBA n’interviendront pas dans les décisions des entraîneurs, ce qui semblait évident d’entrée. Mais après le message envoyé par les Cavs et Warriors ces 10 derniers jours, on devrait voir de nouvelles dates être implantées dans la saison régulière, afin d’éviter les semaines exténuantes. Affaire à suivre.

Source : USA Today


2 Commentaires

2 Comments

  1. Scree

    20 mars 2017 à 17 h 58 min at 17 h 58 min

    Si chaque jour gagné est important, on peut facilement gagner 6 matchs :
    – on garde les 4 matchs entre équipes de même division (16)
    – on garde les deux matchs entre les équipes de conf différentes (30)
    – mais on réduit à trois matchs entre équipes d’une même conf (30 matchs au lieu de 36 actuellement).

    On gagne plus d’une semaine de repos sans réduire de beaucoup le nombre de matchs, mais bon.

  2. Jean Mur

    20 mars 2017 à 23 h 18 min at 23 h 18 min

    Les vrais fans sont ceux qui supportent une EQUIPE et non les JOUEURS qui la composent, peut importe la date, peut importe l’équipe en face. Si le coach a décidé de faire tourner pour une rencontre, c’est son droit, en tant que coach. Bastien l’a très bien dit dans un épisode récent, je regarde le basket et la NBA pour l’émotion que cela me procure, et plus particulièrement durant certaines oppositions, sans regarder au préalable qui va jouer ou non.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top