Thunder

Russell Westbrook MVP : quand les Stache Brothers font du lobbying, ça donne une vidéo WTF

Russell Westbrook MVP promo Stache Brothers

Russell Westbrook peut compter sur le soutien de ses coéquipiers.

Source image : Twitter - Enes Kanter

Russell Westbrook est un peu seul sur sa planète en ce moment, au sens propre comme au figuré.  Alors qu’il enfile les TD comme des perles, le meneur du Thunder n’est même pas sûr d’obtenir le titre de MVP à l’issue de la régulière. La faute à un James Harden qui n’a pas dit son dernier mot et revendique un meilleur bilan collectif que lui. Mais face au barbu, il pourra toujours compter sur son gang des moustachus.

Effectivement, Steven Adams et Enes Kanter, plus connus sous le nom des Stache Brothers, se sont fendus d’une petite vidéo lobbying qui fait splash. OKLM car posés sur un transat en pyjama devant un feu de cheminée avec une pipe au bec (tout un symbole hein), les deux géants se posent la question existentielle suivante : qu’est-ce qui est le plus important à nos yeux que les quelques poils nichés en-dessous du nez ? Sans alcool, même si on pourrait croire qu’ils ont abusé de la boisson, Kanter dit à son bro qu’ils privilégient peut-être les chiots – parce qu’ils adorent les chiots – ou le long métrage N’oublie jamais, parce qu’ils kiffent les films d’amour aussi. Ou peut-être même les arbres, rapport à leur physique de bûcheron (merci le cliché). Et puis Steven s’énerve gentiment et répond :

“Bien sûr que la seule chose que nous aimons plus que nos moustaches est notre leader, notre héros, notre icône de la mode, notre roi de la prairie : RUSSELL WESTBROOK !”

Qu’on se le dise, on n’a franchement pas envie de contredire le pivot eu égard à sa propension à mettre des tartines sur les parquets. On soulignera plutôt son excellent jeu d’acteur, hyper convainquant en démagogue. On aime aussi celui d’Enes Kanter, même s’il ne sera pas suffisant pour l’Oscar du meilleur second rôle. On apprécie enfin le sens du détail de cette séquence, matérialisé notamment par un poster de Tom Selleck, aka Magnum, dans la pièce. Sous le regard du papa de l’élégante pilosité faciale, les deux Stache Brothers palabrent et militent pour leur pote. C’est beau, c’est grand, quoiqu’un peu weird. Mais on en rit encore.

Le Thunder a trouvé une belle manière de faire la promotion de Russell Westbrook, qui ne volera pas son titre de MVP en cas d’élection. Le Marsupilami vient quand même d’enchaîner un quatrième triple-double d’affilée, face aux Raptors excusez du peu, et il va bientôt pouvoir souffler sur la nuque d’Oscar Robertson, auteur de 41 TD sur une seule saison. L’”icône de la mode” en est à 34 et on comprend alors pourquoi Steven Adams et Enes Kanter tiennent tant à lui rendre hommage. Même avec humour. Surtout avec humour. Ils auraient presque pu jouer à “Je te tiens, tu me tiens”.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top