Raptors

Les Raptors accueillent le Thunder à Toronto : rencontre explosive entre DeRozan et Westbrook

DeMar DeRozan

DeMar DeRozan avait remporté son premier duel face à Russell Westbrook. La revanche du marsupilami ce soir au Air Canada Center?

Source image : AP via Yahoo! Sports

Les Toronto Raptors accueillent le Oklahoma City Thunder ce soir à partir de minuit au Air Canada Center. Si DeMar se dit fan de Russell, nul doute qu’il ne lui fera aucun cadeau, tant la rencontre constitue un réel enjeu en vue des Playoffs.

Au micro d’ESPN, DeMar DeRozan a admis être un admirateur de Russell Westbrook et de ses triple-doubles en série : “Je suis définitivement fan. C’est juste incroyable de voir ce genre de joueur et ce qu’il fait chaque soir sur le terrain… scorer, passer, prendre des rebonds et jouer avec une telle intensité. J’adore regarder Russell jouer”. Mais ce soir, à l’occasion de la réception du Thunder, les Raptors ne devront pas être simples spectateurs du Marsupilami, sous peine de se faire punir sévèrement. Ils devront une nouvelle fois faire sans Kyle Lowry, out jusqu’à la fin de la saison régulière. Et, en l’absence du meneur All-Star, DeMar Derozan devra encore mettre le bleu de chauffe. Le numéro 10 des dinos réalise la meilleure saison de sa carrière, tournant à 27,2 points (à 46,3% au tir), 5,4 rebonds et 3,7 assists de moyenne, plantant même 43 points face aux Celtics, son record en carrière. Ce soir, il tentera de répéter sa performance du 9 novembre dernier à Oklahoma City, lors de la seule et unique confrontation directe entre les deux équipes, où il avait fini meilleur marqueur de la rencontre avec 37 points pour offrir la victoire aux siens, 112-102. Un nouveau succès face au Thunder serait déterminant dans la course aux Playoffs.

En effet, les Raptors, actuellement au quatrième spot de la Conférence Est, synonyme d’avantage du terrain en Playoffs, n’ont que deux matchs d’avance sur les Hawks. Mais au-delà de la défense de leur quatrième place, les Canadiens peuvent de nouveau lorgner sur la troisième place détenue par Washington, qui vient de perdre deux fois de suite, à Minnesota et face aux Mavericks. Les hommes de Dwane Casey n’ont plus que deux matchs de retard sur les Wizards et ont d’ores et déjà le tiebreaker en leur faveur. Pour s’imposer et enchaîner une deuxième victoire à domicile, après le succès face à Dallas 100-78, les Raptors devraient pouvoir compter sur le retour de DeMarre Carroll, touché à la cheville gauche et absent lors des deux derniers matchs. Et il faudra bien ça pour stopper Russell Westbrook, comme le dit coach Casey : “Ce sera un effort collectif pour tenter de le mettre en échec. Il faut toujours mettre son corps face à lui, le ralentir sur transition, et le garder en dehors de la peinture”. Tout un programme.

A Oklahoma City, tout va bien. Le Thunder vient de gagner pour la troisième fois consécutive face à Brooklyn mardi, 122-104, et Russell Westbrook en a profité pour réaliser son 33ème triple-double de la saison (25 points, 19 assists et 12 rebonds), revenant à huit longueurs du record d’Oscar Robertson datant de 1962. De plus, les Clippers se sont inclinés à deux reprises, à Utah et face aux Bucks. Le Thunder, sixième de la Conférence Ouest, n’est donc plus qu’à un match et demi de la cinquième place détenue par les angelinos. Une victoire à Toronto rapprocherait encore un peu plus OKC de ce cinquième spot…et éloignerait surtout Memphis, actuellement septième ! Car la seule ombre au tableau ces temps-ci, c’est que les Grizzlies se sont remis la tête à l’endroit en battant Milwaukee et Chicago en back-to-back. Du coup, le Thunder n’a plus qu’un minuscule demi match d’avance sur Memphis au classement.

La victoire est donc impérative en terres canadiennes pour continuer à regarder de l’avant et éviter de se farcir les Warriors ou les Spurs au premier tour des Playoffs. Mais le Thunder éprouve des difficultés à gagner à l’extérieur. Avant de renouer avec le succès à Brooklyn mardi, OKC restait sur sept défaites consécutives en déplacement. Sur la saison, le bilan est laid : 13 victoires pour 20 défaites on the road. Pour y remédier, OKC comptera évidemment sur son MVP en puissance, Russell Westbrook, mais aussi sur Taj Gibson, transfuge de Chicago débarqué fin février. Depuis son arrivée, le Taj Mahal apporte beaucoup à l’intérieur, avec 13 points à 54,5% au tir et 5,7 rebonds de moyenne sous ses nouvelles couleurs. Comme le confirme Steven Adams, l’intégration de la nouvelle recrue a été rapide : “Ce n’était pas difficile (pour lui de s’adapter). Il est très intelligent et il fait un bon boulot au niveau de la communication”. Et ce soir, il faudra que tout fonctionne bien à Toronto si le Thunder veut s’en sortir, surtout que l’accueil du public ne devrait pas être aussi bienveillant qu’à Brooklyn, où la foule avait ovationné Westbrook lorsqu’il a complété son triple-double d’un dixième rebond…

Toronto et OKC jouent gros dans ce sprint final pour défendre leurs places respectives au classement et accéder au meilleur spot possible en vue des Playoffs. DeMar DeRozan et Russell Westbrook avaient déjà livré une grosse bataille lors de leur premier affrontement dans l’Oklahoma. Ce soir, ça devrait encore voler haut du côté de l’Air Canada Center.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top