Heat

Dion Waiters veut prolonger à Miami… sans activer sa player option : allez Pat, balance le jackpot !

Dion Waiters

Il est marrant Dion : il ne veut pas activer sa player option et il faudrait en plus que tonton Pat Riley mette la main à la poche…

Source image : NBA League Pass

Désireux d’éviter la situation de la dernière free agency où il avait dû accepté un petit contrat dans l’urgence, Dion Waiters est pressé de signer un nouveau (juteux) contrat avec le Heat. Mais la franchise floridienne n’a pas forcément les moyens de lui offrir ce qu’il recherche.

L’été dernier, Dion s’est fait hara-kiri. Il a tellement tardé à accepter la qualifying offer de presque 7 millions de dollars du Thunder que la franchise a retiré son offre fin juillet, faisant de Waiters un agent-libre non restreint. À cette période, la plupart des free agents ont déjà trouvé un employeur. De plus, après un an et demi très compliqué dans l’Oklahoma, la cote de Dion Waiters avait considérablement baissé. Il a finalement paraphé un “petit” contrat d’un peu moins de 6 millions de dollars sur deux ans (avec la deuxième année en player option) avec le Heat. Cette saison, Dion touche donc moins de 3 millions de billets verts, une somme bien faible dans un contexte d’explosion du salary cap ! De ce fait, l’intéressé veut absolument éviter de revivre pareille situation en fin de saison comme il l’a expliqué à Barry Jackson du Miami Herald :

“Je veux que ça soit fait le plus vite possible ! Je ne veux pas aller à la free agency et devoir prendre une décision dans l’urgence. Je sais où je veux être. Réglons ça au plus vite. Ma mère adore être ici, mon fils adore, ma famille adore. Je serais fou de partir.”

Ce que Dion se garde bien de dire, c’est qu’il y a une solution très simple pour que sa famille et lui soient assurés de rester en Floride l’an prochain : activer sa player option ! C’est que Dion n’a aucune intention d’accepter un salaire de 3 millions d’euros annuels pour une année supplémentaire. Ainsi, il met la pression sur Pat Riley pour que le Heat le re-signe après qu’il ait tout naturellement rejeté sa player option. Habile, le Dion. Au fond, on peut le comprendre, avec l’explosion du salary cap, il peut prétendre à toucher un bien plus gros cachet, d’autant plus qu’il réalise une bonne saison.

Après des débuts délicats, à l’image de son équipe, il participe à la remontée fantastique du Heat vers le 8è spot à l’Est et une qualif’ en Playoffs. À 25 ans, Dion Waiters tourne à 16,1 points, avec un pourcentage effectif au tir de 49%, 4,5 assists et 3,5 rebonds de moyenne, que des carreer-highs pour lui. Dion se montre également clutch et joue les playmaker notamment lorsque Dragic n’est pas sur le terrain. Il est devenu un homme de base du système d’Erik Spoelstra. Présenté de la sorte, c’est clair, le Heat doit le resigner ! Pas si vite… Car à l’heure actuelle, le Heat dispose de très peu de flexibilité financière avec les énormes contrats de Goran Dragic, Hassan Whiteside et… Chris Bosh. Mais ce dernier n’a plus joué depuis un an à cause d’un caillot sanguin, et Pat Riley a assuré qu’on ne le reverrait pas sous la tunique floridienne. La franchise pourrait donc renoncer à Bosh et le libérer de son contrat, qui ne serait alors plus comptabilisé dans la masse salariale. Cela permettrait à Miami d’offrir un nouveau gros contrat à un autre joueur… avec le risque que Bosh revienne à la compétition et joue vingt-cinq matchs avec une autre franchise, auquel cas son contrat serait de nouveau comptabilisé dans la masse salariale du Heat. Est-ce que le Heat est prêt à prendre un si gros risque pour Dion Waiters, malgré la belle saison qu’il réalise ? On en doute fort. Par le passé, il a laissé entrevoir une certaine instabilité et une irrégularité qui pourraient amener Pat Riley à rechercher d’abord un joueur plus confirmé, quitte à perdre définitivement Waiters.

On ne peut nier que la rentabilité de Dion Waiters est fabuleuse cette saison. Le Heat va peut-être réussir l’exploit d’aller en Playoffs, et c’est en partie grâce à lui. À 25 ans, il mérite un joli contrat et pourrait être un beau pari pour l’avenir. Trop hasardeux pour le Heat ? On laisse tonton Pat Riley en décider.

Source: NBC Sports


1 Comment

1 Comment

  1. Adrian

    14 mars 2017 à 23 h 46 min at 23 h 46 min

    Déjà faut voir la fin de l’année et éventuellement les Playoffs, le godfather se fera une idée. Ensuite il va d’abord tester les “baleines” comme il aime les appeler (Hayward, Griffin, Millsap…) et après il verra si le salaire de Dion est envisageable.
    Dans tous les cas il allait opt out, je trouve cette déclaration intéressante car elle peut signifier une volonté de faire des concessions financières par rapport à son prix du marché. Un contrat sur plusieurs années à ~10M signé des le début de la FA permettrait à Pat d’avoir encore de l’espace pour draguer les max players

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top