Wizards

Les Wizards réalisent un comeback XXL à Portland : victoire 125-124… qui devrait être annulée ?

Hier soir à Portland, les Blazers n’ont malheureusement pas pu finir le job devant leurs fans. Menant de plus de 20 points à la pause, les hommes de Terry Stotts se sont inclinés face aux Wizards en prolongation.

Mais si le comeback de Washington est évidemment ce dont on a envie de parler avant toute chose, car montrant une force de caractère assez dingue en back-to-back, c’est bien la dernière action du match qui a causé le plus de blabla après la rencontre. Damian Lillard claquant un gros bullshit dans les vestiaires, Stotts furieux de toute évidence, les joueurs de Portland déprimés par le panier signé Markieff Morris, la scène était assez chaotique. Mais il faut dire que du côté des fans de l’Oregon, il y avait de quoi être furax, certains envoyant même des projectiles sur le parquet pour montrer leur mécontentement. Reprenons la séquence, pour commencer. Menés d’un petit point, les Wizards donnent la balle à Bradley Beal, qui attire toute la défense des hôtes et donne le cuir à Markieff Morris esseulé dans le corner. Bien récupéré par Moe Harkless, l’ailier-fort des Wizards feinte, pose son dribble et claque un tir très clutch en toute sérénité. Washington +1, temps-mort Blazers, rien d’anormal jusque là. Sauf que sur le replay montré au sein du Moda Center, Morris met clairement son pied sur la ligne de touche, ce qui devrait entraîner une sortie de balle.

Wizards

Malheureusement pour le camp de Portland, et la quasi-intégralité de l’effectif local qui s’empresse autour des arbitres afin de demander une review de l’action afin de l’annuler, Rodney Mott passe à la suite et décide de continuer à jouer. Dernier tir loupé par Lillard, défaite des Blazers, broncha des fans qui ont l’impression de se faire voler. Le bouquin des règles est malheureusement assez clair, du moins celui actuel : pour les situations de joueurs dehors, il faut que le tir soit rentré au buzzer pour que l’action puisse être jugée en replay. Et aussi triste que ce soit à dire pour Portland, Momo avait laissé 0,4 secondes sur l’horloge en assassinant les Blazers. Ce qui ne veut pas dire que la Ligue ne va rien faire. En voyant ce type d’action se produire, il y a de fortes chances pour que le bouquin soit modifié. On a déjà des actions potentiellement modifiées pour les passages en force, les contres illégaux et les tirs qui ont touché l’arceau dans le money-time, peut-être faudra-t-il ajouter les petons dehors, Monsieur Silver…

Quoi qu’il en soit, Washington a pu quitter le Moda Center avec une énorme victoire en back-to-back, et Portland ne peut que se regarder dans un miroir : mener de 21 points à la pause et perdre, même sur une action controversée ça reste tendu.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top