Grizzlies

Les Grizzlies en mode Bisounours : 5 défaites de suite, le miel est périmé à Memphis

Bilan Memphis Grizzlies
Source image : @TheBigD05

Grosse ambiance dans la cité d’Elvis Presley, ces derniers temps. Certes, le miel ne se périme pas et les Playoffs sont encore dans la poche. Mais les Grizzlies perdent, et ils le font en se prenant des valises de points : que se passe-t-il dans le Tennessee ?

Mavs, Rockets, Nets, Clippers et Hawks. Cinq équipes qui ont parfumé le programme de Memphis sur ce début de mois de mars, cinq équipes qui ont pu finir leur rencontre avec le sourire, en écartant la bande de Marc Gasol. Une mauvaise passe qui pourrait être due à de la fatigue, à un calendrier chargé, des aléas qu’on ne connaît pas, mais malheureusement non. Ou du moins, en apparence, comme Mike Conley le soulignait hier soir. Après une nouvelle défaite, cette fois contre Atlanta alors que Dwight Howard était absent et les Hawks venaient en back-to-back, le meneur multimillionnaire n’a pas tourné longtemps autour du pot. Pour lui, pas besoin d’en faire une tonne autour d’un feu et avec une guitare, en se prenant par la main. Conley affirme qu’il est simplement temps que tout le monde prenne ses responsabilités et se remette au travail, afin d’aider cette équipe de Memphis à retrouver ses standards. Celle d’une équipe que personne ne veut se manger au premier tour des Playoffs.

On est tous hésitants, on doute trop. Il faut qu’on se regarde tous dans le miroir et qu’on se demande ce qu’on peut faire, chacun, pour aider cette équipe. Et ça doit concerner tout le monde, moi en premier, je dois mieux jouer et dans tous les aspects du jeu. C’est le moment d’assumer notre leadership, de se poser sur nos vétérans et changer notre trajectoire actuelle. On ne peut pas laisser ça traîner plus longtemps, surtout en défense. […] Y’a pas grand chose dont on doit discuter en fait, on doit tous faire notre boulot. Je serai le premier à dire que je dois être meilleur.

On la ferme, on se retrousse les manches, et on recherche nos principes en défense. Il faut dire que Conley marque un point (woops)  sur cet aspect précis : 114 points de moyenne encaissés sur les 5 derniers matchs, plus de 110 depuis la reprise suivant le All-Star Game, mauvais délire. Surtout pour une équipe comme celle de David Fizdale, qui ne possède pas des options offensives à foison. Les Grizzlies, inutile de le préciser quand on connaît leur passé, se basent sur une grosse défense pour gagner des matchs. Et quand vous transformez cette dernière en péage automatique, les revers s’enchaînent. Heureusement, les conséquences sont mineures, dans le sens où l’écart est encore assez grand avec Denver, actuellement au 8ème spot. Mais Gasol et sa bande ne peuvent laisser cette spirale s’agrandir, sous peine de vivre de mauvaises surprises sur cette fin de saison.

Avec 8 des 12 prochains matchs en déplacement et un groupe qui ne peut pas envisager une chute à la 8ème place, l’heure est venue pour les Grizzlies de se réveiller. L’hibernation a assez duré, on se reprend en défense et on massacre l’opposition avec du Grit and Grind fait maison. 

Source : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top